Specialized Roubaix: le Diverge de route

Après avoir lu l’essai du Specialized Diverge, ce magnifique vélo à tout faire, Michel, un lecteur du site m’a demandé en commentaire ce que je pensais du système Future-Shock (une petite « suspension » logée dans la colonne de direction) qui équipe ce vélo.

Le système Future Shock 2.0 qui équipe le Roubaix. Toutes photos specialized.com

« J’envisage l’achat d’un Specialized Roubaix équipé du même système, mais pour une utilisation exclusivement sur route (je précise que les routes par chez moi sont en gros gravillons et en très mauvais état, couche de gravillons manquantes par moment créant des bosses et des trous) », écrit ce lecteur. « Est-ce vraiment efficace, ou bien d’autre vélos font aussi bien sans ce système qui apparemment subit une modification ou évolution vers la Future-Shock 2.0 (introduction d’une cartouche hydraulique et possibilité de réglage depuis une molette). »

Comme je lui ai répondu de manière assez détaillée, autant en faire profiter tout le monde…

Continuer la lecture de « Specialized Roubaix: le Diverge de route »

Le gravel, pour quoi faire? Pour ça!

Après un week-end passé dans la brume et sous la bruine à Varese, il était difficile de  résister à une petite sortie à vélo ce lundi. Grand soleil, pas loin de 20 degrés et un vélo qui passe partout. Continuer la lecture de « Le gravel, pour quoi faire? Pour ça! »

S’il fallait n’en garder qu’un…

Je me suis posé, ou reposé, car elle revient de temps en temps, la question en lisant cet article de Matt Wright « The N=1 Dilemma ». S’il ne fallait garder qu’un seul vélo, lequel serait-ce? Et ce n’est pas forcément celui auquel on pense en premier.

Matt Wright est arrivé au VTT électrique, mais je n’en ai pas, donc ce n’est pas celui-là que je garderai.

Spontanément, j’aurais tendance à choisir mon VTT, car c’est par cette discipline que je suis venu au vélo, il est vraiment cool à la montagne, sur les sentiers. Peut-être un peu moins ailleurs et cela reste un « jouet » difficilement utilisable au quotidien. Continuer la lecture de « S’il fallait n’en garder qu’un… »