Le gravel, pour quoi faire? Pour ça!

Après un week-end passé dans la brume et sous la bruine à Varese, il était difficile de  résister à une petite sortie à vélo ce lundi. Grand soleil, pas loin de 20 degrés et un vélo qui passe partout. Continuer la lecture de « Le gravel, pour quoi faire? Pour ça! »

S’il fallait n’en garder qu’un…

Je me suis posé, ou reposé, car elle revient de temps en temps, la question en lisant cet article de Matt Wright « The N=1 Dilemma ». S’il ne fallait garder qu’un seul vélo, lequel serait-ce? Et ce n’est pas forcément celui auquel on pense en premier.

Matt Wright est arrivé au VTT électrique, mais je n’en ai pas, donc ce n’est pas celui-là que je garderai.

Spontanément, j’aurais tendance à choisir mon VTT, car c’est par cette discipline que je suis venu au vélo, il est vraiment cool à la montagne, sur les sentiers. Peut-être un peu moins ailleurs et cela reste un « jouet » difficilement utilisable au quotidien. Continuer la lecture de « S’il fallait n’en garder qu’un… »

Quand la fée électricité donne le sourire…

S’arrêter au carrefour, au passage piéton… c’est normal. Oui. N’empêche que nous ne le faisons pas toujours, car s’arrêter et repartir est ce qu’il y a de plus pénible à vélo (ami automobiliste qui voudrait sauter sur l’occasion de cet aveu, je vous arrête tout de suite, car vous n’êtes pas meilleur alors que l’effort dans votre cas est bien moindre). Continuer la lecture de « Quand la fée électricité donne le sourire… »