Si, les « e-clistes » sont bien des cyclistes

(Photo: attention, ceci n’est peut-être pas une cycliste…) Les utilisateurs de vélos électriques, les « e-clistes » sont-ils des cyclistes? On peut poser la question autrement: se faire assister par un moteur électrique vous prive-t-il du statut de cycliste, comme le fait d’utiliser les remontées mécanique vous prive du statut de skieur? Ah, non, suis-je bête? Sur la neige, c’est l’inverse. L’assistance fait de vous un skieur (un sportif donc) tandis que si vous n’y avez pas recours, vous devenez un randonneur à ski (un gars qui se balade peinard donc, sauf si vous allez très haut et que vous entrez dans la catégorie du skieur-alpiniste, un crack). Continuer la lecture de « Si, les « e-clistes » sont bien des cyclistes »

Les moucherons et le Vitus

Le vélo c’est vraiment sympa et je l’ai déjà dit souvent, je pense, comme ici l’autre jour. Mais il y un truc vraiment pénible: les moucherons. Ce soir, au retour du boulot, c’était l’enfer. Des nuages entiers, pic, ploc, ploc, ploc… A n’en plus finir et en gardant la bouche ouverte j’aurais eu ma dose de protéines pour une semaine… Le prix à payer pour une météo orageuse, mais sans pluie, peut-être. Continuer la lecture de « Les moucherons et le Vitus »

« T’as tout le trottoir! »

Le pont sur l’autoroute entre Fully et Saxon, avec ses sorties et entrées pour « l’autostrada », est à peu près ce que je connais de plus dangereux sur mes parcours réguliers à vélo, la faute à une conception aberrante et irréfléchie. Sinon, comment expliquer ces « trottoirs » qui vous envoient… sur la piste d’entrée de l’autoroute?

Très bien pensée cette affaire, non?

Continuer la lecture de « « T’as tout le trottoir! » »