Jonathan Fumeaux « le plus heureux des hommes »

Dimanche, entre Martigny, Charrat et Fully, le Valaisan Jonathan Fumeaux s’est payé le luxe de remporter en solitaire le titre de champion suisse sur route 2016 après avoir mené à bien une échappée de quelque 30 km. C’est un troisième bouquet chez les professionnels pour le citoyen de Conthey qui a pris une saveur toute particulière au moment où IAM Cycling va se retirer du peloton.

iam-fumeaux-martigny-2016
Jonathan Fumeaux dans la montée de Charrat. A l’arrivée, il sera seul. Photo IAM Cycling/Mérot

«J’ai encore de la peine à réaliser même avec le maillot sur moi» s’est exclamé Jonathan Fumeaux à sa descente d’un podium et entouré par tous ses amis et nombreux supporters. A tête presque reposée il revient sur une journée comme il n’en vivra pas deux dans sa carrière. «Je dois dire un grand merci à l’équipe car nous avons vraiment rendu la copie parfaite. Nous étions toujours en surnombre dans toutes les échappées. Et quand Reto Hollenstein a vu le groupe des favoris revenir sur lui, je suis parti en contre. J’ai effectué un second chrono en solitaire après celui de mercredi car il restait 30 km. Je ne me suis pas posé de questions et j’ai vraiment tout donné. Gagner devant son public et à 25 km de son domicile, c’est un rêve que de nombreux grands champions ne sont jamais parvenus à réaliser. C’est dire si je suis le plus heureux des hommes.»

27639672160_6063ef7511_o
Les coureurs de IAM Cycling ont pesé de tout leur poids sur ces championnats de Suisse, comme ici le régional de l’étape Simon Pellaud. Photo IAM Cycling/Mérot

Mathias Frank et Martin Elmiger ont mis le feu aux poudres lors de cette course. Partis à tour de rôle en échappée solitaire, les deux hommes se sont vus reprendre par le peloton assez rapidement. Pirmin Lang a, lui aussi, passé plus de temps en tête avec Patrick Müller (BMC Development) avant de rentrer dans le rang lui aussi. Un scénario qui s’est répété pour Reto Hollenstein.

La décision pour le moins étonnante prise durant la course par le jury des commissaires d’enlever un tour du circuit de 19,5 km n’a ainsi pas empêché IAM Cycling de fêter un superbe doublé grâce à Jonathan Fumeaux et Pirmin Lang dans le jardin de Michel Thétaz, fondateur de IAM Cycling. Le podium a d’ailleurs fière allure avec Steve Morabito, encore un Valaisan, sur la troisième marche.

Le VC Excelsior de Martigny est parvenu à relever avec succès la mise sur pied de toutes les joutes nationales 2016. La fermeture de la Place Centrale de Martigny a permis aux fans et familles des coureurs de vivre pleinement ces championnats suisses. De quoi voir encore plus grand?

(communiqué/jf)

Belle bagarre en vue au Raid évolénard

Dimanche, après l’action de l’Unicef en faveur des enfants à Montana le samedi, place au VTT marathon avec les championnats de Suisse de la discipline à l’occasion du 20e Raid évolénard. Le parcours très physique du val d’Hérens désignera à coup sûr un homme fort et les prétendants au titre ne manquent pas d’arguments. A commencer par le porteur du maillot, le régional de l’étape Johann Tschopp qui tentera de doubler la mise eu un parcours qui lui a réussi l’an dernier.

Huber pour une revanche, Huguenin en embuscade

Parmi ses principaux contradicteurs, il surveillera de près Urs Huber, bien décidé à glaner un troisième titre de champion suisse, qui lui permettrait de rejoindre Christoph Sauser, le coureur suisse le plus titré en VTT marathon. Le Neuchâtelois Jeremy Huguenin, récent 3e de la coupe du monde marathon à Singen, juste devant Urs Huber, pourrait bien venir jouer les trouble-fête, lui qui dit aussi apprécier les longues montées. A Evolène, il sera comblé. Le parcours lui convient et il a terminé 2ème en 2013 et encore 5ème l’année dernière alors qu’il revenait tout juste de blessure.

Chez les femmes, Esther Süss tentera de glaner un 8e (!) titre national dans la discipline, mais elle aussi pourrait avoir fort à faire avec Ariane Kleinhans, longtemps en tête en 2015 avant de se faire déborder dans la dernière ascension. Milena Landtwing, Cornelia Hug et la Valaisanne installée à Neuchâtel Florence Darbellay devraient également être en vue ce dimanche.

Quelques images de la reconnaissance du parcours en 2015

Evolène: le compte à rebours a commencé!

La fête sera belle pour cette 20ème édition du Raid Evolénard qui accueille à nouveau les championnats suisses VTT marathon le 19 juin prochain!

Johann Tschopp, une victoire acquise de haute lutte et sur le fil. Photo Raid Evolénard
Johann Tschopp se succédera-t-il à lui-même? Réponse le 19 juin. Photo Raid Evolénard

Le samedi après-midi, les jeunes auront la prossibilité de découvrir le parcours en compagnie de coureurs pro, le soir une pasta party sera offerte aux coureurs, le dimanche les courses seront passionnantes avec un duel Tschopp – Huber chez les hommes et Süess – Kleinhans chez les femmes. Des champions qui s’adonneront ensuite à une séance dédicace/selfie avec les jeunes. Le tout dans une ambiance de fête avec château gonflable et courses gratuites pour les enfants et qui se terminera avec une tombola géante!

Inscrivez vous avant le 31 mai pour tenter de gagner un VTT Bergamont à 2399.-, un weekend à l’hôtel de la Tza à Arolla ou encore une étude posturale chez Reep Performance. Les enfants auront la possibilité de gagner également un VTT Bergamont et le club le plus nombreux repartira à nouveau avec un fromage à raclette Valdor!

Donc n’attendez plus et rejoignez les quelque 160 courageux déjà inscrits!

Le programme officiel complet à lire en ligne.