Le gravel, pour quoi faire? Pour ça!

Après un week-end passé dans la brume et sous la bruine à Varese, il était difficile de  résister à une petite sortie à vélo ce lundi. Grand soleil, pas loin de 20 degrés et un vélo qui passe partout.

Sur le chemin 4×4 entre Sion et Uvrier.

Sur la route pour monter jusqu’au bisse de Clavau.

Sur le bisse de Clavau.

Sur le bisse de Lentine.

Sur une route bien raide pour descendre à Sion.

Pas besoin de longues explications. Mon Specialized Diverge passe partout et moi, je garde le sourire 😉

Joakim Faiss

Auteur : Joakim Faiss

Père de famille - Cycliste - Journaliste - Rédacteur chez Vélo Romand et chef ici ;-). Vélos actuels: Thömus Sliker (route), Rocky Mountain Element 970 (VTT), Specialized Diverge Expert (gravel), Specialized Crux (cyclocross), BMC Alpenchallenge (urbain). Bière préférée: Velosophe,Triple Karmeliet Pratiques:VTT, route, cyclocross. Devise:Où est le problème?

2 réflexions sur « Le gravel, pour quoi faire? Pour ça! »

  1. C’est un peu ma boucle de base quand je ne veux pas rentrer du boulot par le chemin le plus court. Je crois que je le connais tellement par cœur que je n’aurais même pas besoin de ma lampe de casque quand il fait nuit :o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *