Quand de la peinture met les cyclistes en danger

Cet aménagement dangereux à Sion j’en avais déjà parlé:

Pour revenir à ce fameux marquage, pour tous ceux qui veulent continuer tout droit, ce qui est mon cas, il constitue un vrai danger. Pas plus tard que lundi matin, une auto était à ma hauteur une vingtaine de mètres plus tôt.

Pareil ce jeudi matin 23 janvier 2020. Une camionnette de La Poste me talonne de si près que je n’ose plus me diriger vers le centre du giratoire. Elle SE PORTE À MA HAUTEUR dans le carrefour. Heureusement, je quitte le rond-point à la deuxième sortie, comme le véhicule. Mais si j’avais voulu poursuivre dans le giratoire, par exemple pour aller à la Ferme-Asile?

Je me répète. PAREIL lundi matin 27 janvier. Sauf que le mec n’a pas fini de me doubler et prend la première sortie du giratoire, sans même mettre son clignotant. C’est vite vu: si tu n’es pas méfiant, t’es mort. Et ce n’est pas normal. Du tout.Lire la suite…