Vétroz se fiche des cyclistes et en hiver ça se voit…

J’ai failli m’étaler sur les berges du Rhône ce soir. De nuit, même avec un bon éclairage, les plaques de glace sont en effet difficiles à différencier du petit givre de surface. Et sur le tronçon en question, la commune de Vétroz ne fait rien, surtout pas en hiver. Décision assumée et communiquée.

Une période désormais ouverte durant laquelle les cyclistes ont le choix entre se vautrer sur la glace ou circuler au milieu des bagnoles sur la route cantonale. Bienvenue en Valais.

Ni meilleurs, ni pires, bien au contraire

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas un motorisé qui m’a bien énervé ce soir, entre l’hôpital et la ville de Sion. Mais bien un cycliste. Sans éclairage ni à l’avant, ni à l’arrière, sans catadioptre, au téléphone, adepte du slalom entre autos et de coupes sur le trottoir à 30 km/h. Bref, tout ce que l’on nous reproche à longueur d’année, une caricature vivante de « oui mais les cyclistes vous faites n’importe quoi« .

Lire la suite…