En gravel sur la rive gauche

C’est juste en face de chez moi… et j’y vais si rarement. Il faut dire qu’à Fully, nous sommes plutôt gâtés, avec plein de beaux chemins à rouler toute l’année, hiver compris, sur le coteau exposé plein sud et à l’abri du vent.

gravel-chemin-du-troupeau - 1
Depuis l’Auberge de La Pleyeux, je peux même voir ma maison… D’habitude je roule plutôt sur le coteau d’en face.

Mais le printemps venu, il peut être sympa de varier les plaisirs, surtout s’il ne fait pas trop beau (je n’ai pas dit qu’il faisait moche, selon les critères de certaines régions voisines, il faisait grand beau aujourd’hui en Valais). Juste un peu frais avec un petit 13 degrés en plaine avec beaucoup de vent. Continuer la lecture de « En gravel sur la rive gauche »

Il reste de la neige, mais ouf, pas partout

Un bien belle fin de semaine, avec des températures estivales, dont je retiendrai surtout que certains coins sont encore inaccessibles à vélo, en raison de la neige. Ou des avalanches qui obstruent le passage, comme à Dugny, en-dessous d’Ovronnaz. On peut certes les franchir à pied, mais une avalanche de cette ampleur ne laissait rien présager de bon plus loin, entre Randonne et Chiboz, puis entre Chiboz et Buitonne, avec encore pas mal de neige qui peut glisser depuis bien plus haut. Continuer la lecture de « Il reste de la neige, mais ouf, pas partout »

A Fully, il y a des cactus…

C’est un endroit où je passe assez souvent, entre Mazembroz et la falaise de Beudon. Avant, on pouvait passer par une petite vigne, en contrebas de ce “nouveau” petit sentier. Mais le (ou la, je ne le/la connais pas) propriétaire de cette vigne, traversée par un sentier pédestre, n’aime pas les cyclistes. Il a d’abord bricolé son panneau d’interdiction, voilà quelques années (la photo a dix ans).

Mais cela embêtait aussi les piétons et il a obtenu de la Municipalité locale l’installation d’une signalisation tout ce qu’il y a de plus officielle. Comme je suis presque toujours respectueux des interdictions, je ne passe presque plus jamais à cet endroit, détournant mon chemin par le fameux “sentier du cactus”, pas des plus accessibles à vélo mais toujours spectaculaire. Continuer la lecture de « A Fully, il y a des cactus… »