Les moucherons et le Vitus

Le vélo c’est vraiment sympa et je l’ai déjà dit souvent, je pense, comme ici l’autre jour. Mais il y un truc vraiment pénible: les moucherons. Ce soir, au retour du boulot, c’était l’enfer. Des nuages entiers, pic, ploc, ploc, ploc… A n’en plus finir et en gardant la bouche ouverte j’aurais eu ma dose de protéines pour une semaine… Le prix à payer pour une météo orageuse, mais sans pluie, peut-être.

Je suis presque arrivé de mauvaise humeur. Mais de toute manière passagère, car demain c’est férié dans ce canton catholique qu’est le Valais (Fête-Dieu) et que Caroline est rentrée avec un joli vélo trouvé dans une benne prête pour la déchetterie. Boyaux gonflés et il était presque prêt à rouler. Mais pas grand-chose à retoucher pour participer un jour à l’Eroica.

Joakim Faiss

Auteur : Joakim Faiss

Père de famille - Cycliste - Journaliste - Rédacteur en chef du Magazine Vélo Romand. Vélos actuels: Thömus Sliker (route), Rocky Mountain Element 970 (VTT), Specialized Diverge Expert (gravel), Specialized Crux (cyclocross), BMC Alpenchallenge (urbain). Bière préférée: Velosophe,Triple Karmeliet Pratiques: Vélo de route, cyclocross, VTT cross country, VTT marathon, VTT all-mountain. Où est le problème?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *