[Mise à jour du 9 juin 2022] Je suis repassé à cet endroit ce matin (pont d’Aproz en arrivant par les berges du Rhône), toujours avec mon « gravel » (qui me sert de vélo de route aussi, avec d’autres pneus, comme expliqué ici) et c’était beaucoup mieux. La clôture qui empêchait d’accéder au pont a été enlevée et les amateurs de vélo de route peuvent aller soit à droite, sur le pont, soit à gauche, en direction de Conthey. Il n’y a que pour rejoindre le restaurant des Îles que c’est un peu compliqué en petits pneus, car il faut emprunter la déviation qui passe par une rampe assez raide, en gravier. Encore un avantage du vélo « gravel »…

La rampe de la déviation, une idée pour un cyclocross aux Îles? 😉

Ceci dit, la signalisation mise en place est assez limpide et indique que les travaux vont durer jusqu’au 24 juin. Selon les affiches sur place, le passage reste possible de 18h à 7h, ainsi que le samedi et le dimanche. Nous voilà prévenus.

L’affiche destinée aux cyclistes et « rollers ».

[Fin de la mise à jour, ci-après l’article original] Il faut bien tirer les lignes à haute tension entre les pylônes de Chippis à Chamoson en toute sécurité et fermer des routes lors des travaux. Je n’ai aucun problème avec cela, même si la fermeture de la route de Riddes entre Sion et Aproz m’a obligé durant quelques semaines à emprunter des itinéraires encore pires pour la sécurité des cyclistes (entre Sion et Conthey-Vétroz, c’est franchement la cata alors qu’il y aurait moyen de fermer certaines routes au trafic de transit, comme l’étroite route des Ronquoz le long de l’aéroport).

Il serait toutefois agréable d’être informé en amont d’une route fermée quelques kilomètres plus loin sur un itinéraire cyclable. Lorsque la route de Riddes a été fermée à la hauteur d’Aproz, un panneau l’indiquait dès le pont du Rhône à Sion. Rien de tout cela lorsqu’une route « réservée » au trafic non motorisé est fermée, même s’il s’agit de « l’autoroute cyclable » du canton. Vous débarquez devant le chantier et un agent de sécurité vous indique que vous pouvez « passer par là », c’est-à-dire par le sentier sablonneux et boueux du pied de digue (photo de titre). Les mecs et les filles avec leur vélo de route chaussé de petits pneus auront apprécié.

De mon côté, je roulais avec mon « gravel » et disposais d’un vélo adapté à ce genre de détour improvisé. Mais un panneau « attention route fermé à 2 km » et permettant de modifier son itinéraire, c’est vraiment trop demander pour un chantier à plusieurs millions de francs? Le triage forestier local a bien réussi à le faire à la fin de l’hiver. Alors, un petit effort et merci d’avance…

Signaler les travaux en amont. Le Service forestier de Conthey a su le faire en hiver 2022.