Sion interdit les vélos sur ses bisses, et après?

Après les bisses, les sentiers de montagne?
Après les bisses, les sentiers de montagne?

Berne voulait interdire les vélos sur ses sentiers, mais a renoncé. Charrat voulait bannir les cyclistes de ses chemins “pédestres”, mais a fait machine arrière. Cette fois, c’est la capitale du canton du Valais qui interdit l’accès aux bisses aux cyclomoteurs et aux vélos. On peut déjà s’étonner du classement de ces deux engins dans un même sac, un truc qui pue, qui pollue et qui fait du bruit et un autre inodore et inaudible. C’est peut-être cela, justement, qui dérange les marcheurs tout surpris de voir arriver un vélo qu’ils n’avaient pas entendu. Ils sont toujours surpris, d’ailleurs, même quand on approche à la vitesse du pas, ces marcheurs qui ont garé leur Jeep diesel au début du bisse pour une marche dans la nature. Sur “leur” sentier.

Pour dire vrai, je n’ai jamais posé mes roues sur les bisses de Lentine, Clavau et Montorge que la Municipalité de Sion vient d’interdire aux vélos. Et je peux bien imaginer qu’il y a foule certains jours, et même que certains cyclistes peuvent rouler un peu fort et effrayer les familles en balade tranquille. Faut-il pour autant punir tout le monde? Interdit-on les autoroutes aux voitures sous prétexte que certains ne respectent pas les limitations? Interdit-on les routes de col aux motards parce que certains y circulent de manière déraisonnable et effrayent les automobilistes?

Je ne connais pas non plus les arguments de la Municipalité sédunoise, puisqu’elle ne les avance pas. Elle a décidé, c’est tout. Alors que l’on prône la mobilité douce et le tourisme doux, le message qui sera perçu loin à la ronde ne peut qu’être négatif: la capitale du Valais (et le canton avec) ne veut pas de vélos. Et à l’heure où de nombreuses destinations touristiques se profilent sur le créneau cycliste-vététiste, ce sera un autogoal de plus pour le Valais. Cyclistes, on ne veut pas de vous en plaine (sinon il y aurait déjà les aménagements cyclables exigés par la LAT de… 1979), sauf s’il y a des pics de pollution, et on ne veut pas de vous non plus sur le coteau où les randonneurs venus en bagnole doivent pouvoir marcher sans être dérangés par le cliquetis d’une roue libre.

Et puisque je commence à avoiner un peu, on peut poursuivre sur les aménagements ineptes sur les routes cantonales, comme l’entrée toute neuve d’Ardon, l’entrée de Saxon ou la traversée de l’autoroute à Champsec (route nationale?). Partout, de la peinture jaune et des bandes cyclables qui disparaissent sans crier gare (ou quand le bidon de peinture est vide). Cyclistes, on nous drague à coup de promesses avant les élections, mais on se fout de nous à longueur d’année. Un exemple? Le programme de Jacques Melly avant les élections: « Développer le réseau cyclable pour les déplacements quotidiens dans et entre les agglomérations (accès aux gares, réseaux cyclables en général, places de stationnement, etc.) » Faites-moi signe quand vous verrez quelque chose.

Naïvement, je pensais que la récente loi cantonale sur les itinéraires de loisirs, qui prévoit que sur les chemins pédestres les cyclistes doivent céder la priorité aux marcheurs, allait apaiser un peu la situation. Car, comme je l’ai déjà écrit, si je dois céder la priorité, c’est que j’ai le droit d’être là.

La loi à son article 12:

Sur les itinéraires de chemins pédestres, les randonneurs à pied ont la priorité sur les autres usagers, lesquels ont le cas échéant l’obligation de s’arrêter.

Sauf à Sion, où ils ont l’obligation de disparaître.

Joakim Faiss

Auteur : Joakim Faiss

Père de famille - Cycliste - Journaliste - Rédacteur en chef du Magazine Vélo Romand. Vélos actuels: Thömus Sliker (route), Rocky Mountain Element 970 (VTT), Specialized Diverge Expert (gravel), Specialized Crux (cyclocross), BMC Alpenchallenge (urbain). Bière préférée: Velosophe,Triple Karmeliet Pratiques: Vélo de route, cyclocross, VTT cross country, VTT marathon, VTT all-mountain. Où est le problème?

9 réflexions sur « Sion interdit les vélos sur ses bisses, et après? »

  1. Hey mon gars faut arrêter les compléments alimentaires et boissons énergétiques ca te porte au cerveau. Si tu prenais pas ces bisses, alors pas besoin d écrire. Et on a pas tous la
    Jeep diesel au bord du chemin. T aurais pas un porte-vélo sur ta voiture ? Non c est juste pour savoir. Pas une diesel en plus je suppose. A part ça je concède que la tolérance et le respect seraient mieux qu une interdiction. Mais quand on est sur un passage étroit d un bisse avec les enfants et que des cyclistes ne prennent pas la peine de s arrêter grrrr
    Donc c est pas a cause d un sursaut mais bien de l appropriation de certains vététiste malhonnête que le bas blesse. Et ces engins peuvent circuler ailleurs que sur un bisse tout de même un peu de BON SENS. Voilà t avais qu’à être moins agressif. D ailleurs ton article est a l image du comportement de certains de ces cyclistes mouahahaha

  2. Ben RAF!!! Moi je continuerais à rouler ou ça me plait ! Car je fais attention à tout le monde !!! Et au moins je dégueulasse pas ces bisses de déchets et mégots de clopes !

  3. Merci pour ton article. C’est certainement le début d’une longue série d’interdictions! Si les bisses sur la commune de Sion ne sont pas les chemins les plus intéressants pour le vélo, le document de la commune (que j’ai consulté) prévoit l’interdiction du bisse de Clavau sur toute sa longueur (commune de Grimisuat et Ayent). Le départ de ce bisse est très intéressant pour les liaisons avec les chemins du fond de la Lienne… Je pratique ces bisses depuis de nombreuses années soit en vélo soit à pied avec des jeunes enfants, il n’y a PAS de problème de cohabitation! cette décision de la commune est soumise à autorisation, elle est parue au bulletin officiel le 28 mars, il est possible de faire opposition dans les 30 jours, je vous encourage vivement à le faire, comme nous ou avec nous!

    1. lo,

      En tant que résident de Sion, je suis preneur pour la marche à suivre en cas d’opposition. Je ne m’y connais pas trop dans ces choses la…

  4. merci de ne communiquer la suite…peut-être le comité du Team-Hérens se joindra à la suite des actions… pour info, le grand bisse de Vex et le domaine de Montorge est fermé aux vélo et chevaux depuis bientôt 10ans me semble t’il…dommage
    Je suis personnellement pour l’interdiction aux vélo électrique sur les bisse

  5. J’attends plus d’info pour l’opposition.

    Et dire que je suis un des premiers à aller nettoyer certains bisses en début de saison, voilà qu’on nous les interdit….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *