Le Canton du Valais et la Ville de Sion ont lancé la construction de la passerelle de mobilité douce sur l’A9, annoncée en 2018. Elle permettre de relier le site de l’Hôpital du Valais à Sion et le futur Pôle Santé (campus de Champsec) au parking des Echutes dans la zone de Tourbillon. (Photo: Franz Ruppen, conseiller d’Etat, Philippe Varone, président de la Ville de Sion, Georges Joliat, chef du Service Travaux publics et Environnement de la Ville de Sion, François Seppey, directeur de la HES-SO Valais-Wallis.)

« L’objectif est de favoriser un accès multimodal pour les 5000 usagers quotidiens attendus à terme. La mise en service de la passerelle, qui permettra également le passage du chauffage à distance, est prévue en automne 2023« , annoncent les autorités cantonales dans un communiqué.

La passerelle enjambera l’autoroute A9 entre le stade de Tourbillon et l’hôpital de Sion.

La passerelle permettra aux usagers de l’hôpital et du Pôle Santé (campus de Champsec) de rejoindre directement le centre-ville de Sion, à pied ou à vélo. Par ailleurs, l’ouvrage favorisera la complémentarité dans l’offre de stationnement entre les deux sites. Il encouragera également l’accès multimodal pour les déplacements pendulaires des collaborateurs de l’hôpital, de la Clinique romande de réadaptation et des utilisateurs du campus de Champsec en facilitant notamment le déploiement d’un réseau cyclable. Longue de 180 mètres et large de 4,5 mètres, la passerelle a été conçue comme une promenade.

Du côté de l’hôpital, les travaux vont déjà bon train.

La passerelle sera à disposition des usagers dès l’automne 2023. Son coût s’élève à 8,8 millions francs, majoritairement pris en charge par la Ville de Sion (3,7 millions) et le canton (2,5 millions), le solde étant réparti entre les différentes parties prenantes. Sa construction est l’une des mesures du projet d’agglomération Agglo Valais central approuvées par la Confédération en septembre 2018. (communiqué)