Deux ans après le lancement du projet pilote «Bike-Check» par le canton du Valais et la ville de Sion, le nombre de communes partenaires s’élève à neuf et couvre désormais tant le Haut-Valais que le Valais romand. Cette offre est destinée aux étudiants et apprentis domiciliés à moins de 2.5 kilomètres de leur lieu de cours.

Lancé en 2016, le «Bike-Check» est un complément au «Rail-Check» et s’adresse aux étudiants et apprentis domiciliés à moins de 2.5 kilomètres de leur lieu de cours. Cette participation financière du canton et de la commune de domicile consiste en un bon d’achat et/ou de réparation d’une valeur de 100 francs, valable jusqu’au 31 décembre de l’année scolaire en cours, en lien avec la mobilité douce (vélo, vélo électrique, casque, pièces détachées, accessoires, réparation ou service). Nominatif et non transmissible, le «Bike-Check» résulte d’un partenariat entre le canton, les communes intéressées et des magasins de sport du canton.

Neuf communes et quinze magasins

A ce jour, neuf communes, réparties entre le Haut et le Bas-Valais, ont rejoint le projet : Brigue-Glis, Collombey-Muraz, Martigny, Monthey, Naters, Sierre, Sion, St-Maurice et Viège. Une quinzaine de magasins acceptent ces chèques.

« Ce développement démontre que le vélo est très efficace sur des courtes distances et correspond à l’approche multimodale de la mobilité, adaptée aux réalités topographiques, climatiques et sociodémographiques de notre canton« , explique le Canton du Valais dans un communiqué. « Ce projet permet de donner aux jeunes en formation l’accès à une offre de mobilité complète les encourageant à la mobilité durable. » (communiqué)