Le canton du Valais a annoncé aujourd’hui la levée de l’alerte aux particules fines. Le vent et la pluie se chargent de nettoyer tout cela. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas poursuivre les efforts pour améliorer la qualité de l’air. Comme l’air n’est plus pollué, vous pouvez sans crainte reprendre votre vélo (ce qui n’était pas bon pour la santé, mais conseillé tout de même pour améliorer la qualité de l’air). Comment ça il pleut? On ne peut pas tout avoir. C’est ou bien de l’air pur, mais humide, ou bien de l’air pollué, mais avec du soleil. Saloperie d’hiver tout de même.

Smog hivernal sur le coude du Rhône.

Smog hivernal sur le coude du Rhône. Photo adriaguti10 sur Instagram – http://instagram.com/adriaguti10

Bon, ce n’est encore rien comparé à cet abruti d’âne (et je pèse mes mots) qui n’a pas respecté mon indication de direction, ni ma présélection, qui a forcé le passage pour me doubler à l’entrée puis dans le giratoire. Réponse de ce brave: « Le vélo, c’est plus petit. Vous devez faire attention aux voitures ». Belle mentalité. Il y a encore du boulot pour la protection des plus faibles sur la route. Et c’est bien parce que j’ai fait attention et me suis méfié que je ne me suis pas fait écraser.