Tout se précipite pour IAM Cycling et de la plus belle des façons. « Après avoir signé des contrats pour participer à la Flèche Wallonne (17 avril) et à Liège-Bastogne-Liège (21 avril), l’équipe professionnelle suisse vient de recevoir encore une prestigieuse invitation », se réjouit l’équipe dans un communiqué. Déjà engagés à Paris-Roubaix (7 avril), les spécialistes des classiques d’IAM Cycling disposeront encore d’une autre belle opportunité pour s’illustrer et remercier les organisateurs de la confiance accordée pour le Tour des Flandres (31 mars).

Et si j’en parle ici, c’est que j’aime bien le Tour des Flandres pour y être allé en 2010, année de la victoire de Cancellara (que l’on voit passer au sommet du Bosberg, dernier mont avant l’arrivée), que j’aime bien Liège pour y être allé en 2012. Bref, parce que j’aime bien la Belgique et aussi parce que IAM est un peu l’équipe des Valaisans, jeunes de surcroît.

Bref encore, tout à sa joie Michel Thétaz, le fondateur et directeur général d’IAM Cycling insiste sur l’importance de cet engagement pour ses couleurs. «Sincèrement, je n’aurais jamais imaginé recevoir toutes ces invitations. Nous sommes la seule équipe au bénéfice d’une licence continentale pro à avoir obtenu le feu vert de tous les organisateurs sollicités à ce jour. Après Paris-Nice nous enchaînerons avec Milan–San Remo (17 mars), le GP E3 (22 mars), Gand-Wevelgem (24 mars), le Tour des Flandres (31 mars), Paris-Roubaix (7 avril), la Flèche Wallonne (17 avril) avant de finir les classiques par Liège-Bastogne-Liège (21 avril). Cela prouve la qualité du travail effectué par les coureurs mais aussi par tous les membres de l’encadrement depuis le début de l’aventure commencé à la fin de l’année dernière.»

Et le patron de l’équipe cycliste professionnelle suisse de croiser les doigts en vue de recevoir dans quelque trois semaines l’invitation suprême, celle pour participer au Tour de France qui en sera à sa 100e édition. «Notre engagement est déjà reconnu puisque pour notre première année au sein du peloton nous figurons dans le cercle restreint des six équipes avec Cofidis, Europcar, Bretagne-Séché, Sojasun, Netapp-Endura postulant les trois derniers cartons d’invitation décernés par ASO (Amaury Sport Organisation), l’organisateur de la Grande Boucle.»