Casque obligatoire, la fausse bonne idée

(Photo prise à Bologne, par Erik Witsoe sur Unsplash) Chaque année depuis 1995, le BPA publie un sondage sur des thèmes liés à la sécurité en Suisse. La « punchline » 2018:

«Le port obligatoire du casque cycliste sur les vélos électriques lents est soutenu par 78% de la population suisse.»

Source: communiqué du BPA

Je ne sais pas si vous avez déjà pris un « Publibike », mais si vous voulez vous approcher de la vitesse vertigineuse d’un vélo électrique « lent », puisque c’est de ces derniers qu’il s’agit dans le sondage, vous devriez essayer. L’assistance se coupe donc à 25 km/h et il est pratiquement impossible d’aller plus vite au plat avec ces engins. Continuer la lecture de « Casque obligatoire, la fausse bonne idée »

Vie de cycliste – le vendredi, c’est permis

Une petite chronique pas trop sérieuse, du vendredi et peut-être hebdomadaire – peut-être, car je ne veux m’engager à rien – sous forme de retour sur les événements de la semaine et quelque petites annonces pour le week-end, s’il y a des choses à en dire.

Où l’on s’aperçoit qu’il y a du boulot pour se faire accepter sur la route…

Il tire sur des cyclistes avec un pistolet à air comprimé

Excédé par un groupe de cyclistes circulant côte à côte sur une route étroite, un automobiliste de 22 ans s’est arrêté après les avoir dépassés et a tiré sur l’un d’eux avec un pistolet à air comprimé samedi matin à Mollis (GL).

Oui, ils circulaient « côte à côte », un peu comme tous les automobilistes avec un passager (ou sans, la voiture ne change pas de largeur).

L’avantage si on vous tire dessus, c’est que vous pouvez être certain d’avoir été vu, ce qui n’est pas toujours le cas…

Alors, tu m’as vu ou pas? | Bikin’ Valais

Discussion un peu surréaliste l’autre soir après qu’un automobiliste m’a frôlé sur le pont autoroutier entre Saxon et Fully.

Peut-être que notre police pourrait aussi commencer à faire comme certaines collègues à l’étranger:

West Midlands Police issues prosecution notices to 14 close-pass drivers | road.cc

The force recently signalled a change of tack in a blog post focusing on road traffic collisions involving cyclists. Having analysed several years’ worth of data, it found that in the majority of cycle-related collisions where someone was killed or seriously injured, the cyclist themselves wasn’t to blame.

It therefore concluded that it would be “a waste of our time” to concentrate on cyclist behaviour. “The only way to change driver behaviour and concentrate minds on looking out for vulnerable road users and change driving habits is through enforcement, and the resulting fear of being prosecuted.

passing-distance-west-midlands-police

En français et en bref: dans les cas de collisions avec des blessures graves ou des décès, la faute était rarement à mettre sur le cycliste, a constaté la police. Travailler sur le comportement du cyclistes est donc « du temps perdu » et il vaut mieux le consacrer à protéger les plus vulnérables en changeant les habitudes des conducteurs.

Et non, le casque obligatoire n’est pas une solution.

Vélo : le casque empêcherait la majorité des décès ? Faux | Agence Science-Presse

« Par principe de prudence, il est préférable de porter un casque. Cependant, ce qui influence le risque d’être tué à bicyclette, c’est d’abord et avant tout la probabilité d’être exposé à des véhicules. La meilleure manière de réduire la mortalité, c’est donc par des aménagements routiers appropriés. »

casquevelo02

On peut, on doit, surtout améliorer les infrastructures, en évitant un partage de la chaussée souvent problématique. Surtout qu’il n’y a rien à inventer, juste à copier ce qui fonctionne.

How can Montreal make its streets safer for cyclists? Five views | Montreal Gazette

“The city needs to take the bicycle seriously as transport and make it an equal partner, and that requires infrastructure, creating space for cyclists that keeps them safe and makes them feel safe,” he said. “That’s the only way you are ever going to grow cycling levels in Montreal.”

2016-09-montreal-gazette

Il faut des infrastructures et des espaces où les cyclistes soient en sécurité et se sentent en sécurité. Pas vraiment comme dans les rues de Martigny, qui ont été récemment refaites, malheureusement n’importe comment. Quand je dois craindre de prendre une portière en pleine figure à chaque voiture stationnée, je ne me sens pas des plus sereins.

Martigny, vous voyez le problème?
Martigny, vous voyez le problème?
C'est plus clair ainsi?
C’est plus clair ainsi?

Et tout ceci est bien dommage, car le vélo, c’est bon pour l’économie.

Comment la ville de Lyon est devenue la reine des PME du vélo, Actualité des PME

A mesure que s’allongent les pistes cyclables, l’économie du vélo urbain prospère dans la capitale des Gaules.

Mais c’est aussi bon pour la planète, sa propre santé et celle des autres.

OMS | L’OMS publie les estimations nationales de l’exposition à la pollution de l’air et les effets sur la santé

La campagne met en évidence les mesures politiques pratiques que les villes peuvent mettre en œuvre (par exemple de meilleurs logements, transport, systèmes énergétiques et de gestion des déchets) et les mesures que les gens peuvent prendre en tant que communauté ou individu (par exemple: mettre un terme à la combustion des déchets, promouvoir les espaces verts, la marche/le vélo) pour améliorer la qualité de l’air.

En attendant, ce week-end c’est la fête du cyclo-cross à Aigle, avec une liste de départ tout à fait impressionnante, en qualité et en nombre.

Cyclo-cross à Aigle | Velo Romand

Pour son premier rendez-vous en Romandie, l’EKZ Cross Tour vous donne rendez-vous dans une région où le cyclocross a toujours eu une place particulière.

Sinon, les 3 Jours d’Aigle ont lieu au même endroit, mais à l’intérieur et sur piste (entrée 20.-, gratuit pour les membres de Swiss Cycling).

Le rendez-vous incontournable de la piste en suisse romande

Du 29 septembre au 1er octobre prochain, les 3 Jours d’Aigle vont vivre leur 13e édition. Au fil des ans, le rendez-vous de début d’automne sur la piste du Centre Mondial du Cyclisme (CMC) est devenu incontournable. Autour de Michel Vaucher, président du comité d’organisation, et de Daniel Gisiger, responsable technique, une poignée de bénévoles vont faire vivre une manifestation qui s’annonce de nouveau spectaculaire et qui aura encore une fois le label de course UCI 1re catégorie.

Et si vous êtes à la recherche de votre vélo idéal pour 2017, n’hésitez pas à l’essayer au Bike test de Gryon.

Bike test Gryon

Rien ne vaut un test dans le terrain pour trouver le bon modèle. Plus de 300 bikes-test vous attendent pour un ride dans le terrain. Les représentants des différentes marques vous aideront à trouver le bike idéal pour vous.

Venez comparer les VTT des différents segements, trouvet la bonne géometrie,essayez le bike que vous ne connaissez pas. Ici vous pouvez juger les divers modèles sur les parcours specialement balisés pour cet evènement. Faites votre choix et partez pour un essai…

Bon week-end!