PRO VELO Sion veut s'étendre au Valais

La prochaine assemblée générale de PRO VELO Sion se déroulera le 4 mars 2009 à 20h au sous-sol du bistro de la gare de Sion.

La coordinatrice romande pour PRO VELO Suisse, ainsi que Jean-François Steiert, membre du comité nationale, seront présents.

La prochaine assemblée générale de PRO VELO Sion se déroulera le 4 mars 2009 à 20h au sous-sol du bistro de la gare de Sion.

La coordinatrice romande pour PRO VELO Suisse, ainsi que Jean-François Steiert, membre du comité nationale, seront présents.

«Il s’agira de se décider à propos de l’extension de nos statuts à tout le Valais», explique le président Yves Degoumois. «Le cas échéant, la nouvelle dénomination de notre association sera PRO VELO Valais». De manière coordonnée, PRO VELO Sierre tiendra son assemblée générale et décidera de sa dissolution au profit du rattachement de leurs membres et avoirs à PRO VELO Valais. «Ensemble, nous élirons le nouveau comité qui devra assumer des activités sur les principales villes du Valais et, pour cela, mettre sur pied des groupes de travail, au sein desquels chaque membre pourra s’engager.»

La difficulté d’obtenir suffisamment de personnes prêtes à s’engager pour la promotion et défense des intérêts des cyclistes à Sierre et à Martigny se situe à l’origine de cette démarche.

Site web: www.veloruesion.ch

Le Japon montre l'exemple

«Le Japon va mettre à disposition de ses cyclistes des parcs de stationnement spécialement pourvus de panneaux solaires», lit-on sur l’édition électronique du quotidien Le Nouvelliste. «Ces places permettront de recharger les batteries des vélos à assistance électrique ou bicyclettes hybrides.»

La suite ici

Difficile de ne pas être un peu jaloux dans un pays, un canton plutôt, où les seules mesures en faveur du vélo se limitent à un peu de peinture jaune sur la route cantonale. Pistes cyclables inexistantes et/ou inadaptées, mal entretenues (surtout en hiver), parc à vélos indignes aux abords des gares, pas d’incitations à l’achat de vélos électriques (l’exemple de Saxon et Sierre mis à part). Alors le Japon, pays des gens entassés dans le métro? Peut-être, mais ils sont venus en vélo…


Le parc à vélos de la gare de Sion.