Four-cross sur neige à Châtel

Le samedi 29 mars 2008, la station de Châtel associera le VTT et la neige pour organiser le Razor Snowbike, un four cross sur neige sur le stade du Linga… Il s’agira d’un véritable four cross sur neige avec sauts et virages relevés. Reconnaissances durant l’après-midi et finale en nocturne. Prize money et de nombreux lots viendront doter cet évènement. Informations auprès de Sébastien Giraldi, au +33 6 76 58 89 57.

A quand des ingénieurs cyclistes?

L’autre jour je lisais le bouquin de Guillaume Prébois, « L’autre tour », où ce journaliste raconte son tour de France à l’eau claire, un jour avant les pros, sur le même parcours. Un bouquin dont je ne peux que conseiller la lecture et que vous pouvez commander sur son site (http://www.guillaumeprebois.com). A un moment, il écrit que ceux qui tracent les étapes n’ont jamais dû poser les fesses sur un vélo.

Je me suis fait la même réflexion en arrivant à la hauteur du pont sur le Rhône à Branson. Un nouveau pont a été construit, l’ancien va être démoli. Avant la construction du nouveau pont, il fallait s’arrêter pour laisser passer la circulation lorsque l’on longeait le Rhône, un parcours apprécié des cyclistes. Normal. Aujourd’hui, cette route le long du fleuve passe DESSOUS le nouveau pont. On peut donc tirer tout droit, facile…

Minute papillon. Un ingénieur, qui n’a jamais dû faire de vélo, a estimé que c’était trop simple: le goudron a été supprimé et il faut faire un détour d’une dizaine de mètres, avec une épingle à la clé pour poursuivre sa route. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

Le pire, c’est que ce n’est rien comparé à l’accès à la piste cyclable situé sur le nouveau pont. Prochain épisode…

VTT: rapprochement entre Rhône Trophy et Papival Bike Tour

Parmi les nouveautés de la saison de VTT 2008 en Valais, on relèvera le rapprochement entre le Rhône Trophy et Papival Bike Tour. Un journal commun sera édité et distribué pour informer les vététistes de tout le canton et de l’extérieur aussi. Il existera un lien entre les sites des deux circuits. D’autres idées ont été lancées. Elles pourraient se concrétiser encore cette année, l’année prochaine au plus tard, comme une finale commune.
« Nous avons déjà établi pour 2008 un calendrier qui permet à tout un chacun de participer à toutes les courses sans avoir à courir deux fois en trois jours, comme c’était le cas l’an dernier », explique Bernard Mayencourt, responsable communication du Rhône Trophy. « D’autres idées sont à l’étude. Nous attendons également des propositions des coureurs qui participent aux deux circuits. »