Guillaume Prébois, cycliste-journaliste

Guillaume Prébois entre mer et montagne, au centre de l'Italie, sur la route de Pescocostanzo (7e étape, 15 mai 2008). ldd
Guillaume Prébois entre mer et montagne, au centre de l'Italie, sur la route de Pescocostanzo (7e étape du Giro, 15 mai 2008). ldd

Petit coup d’autopub pour parler du Nouvelliste, mon employeur, et une page entière consacrée à Guillaume Prébois. Cycliste devenu journaliste, puis cycliste (vous suivez), Guillaume Prébois a fait le Tour de France en 2007. Mais pas n’importe comment. Un jour avant les coureurs, avec une assistance minimale, et, surtout « à l’eau claire ». Histoire de prouver que c’est possible sans dopage.

 

En 2008, il a décidé de tripler la mise, en enchaînant Giro, Tour et Vuelta. Seul, dans le trafic, avec son père au volant de la voiture d’assistance, et toujours un jour avant les coureurs. Il a ainsi parcouru plus de 10’500 kilomètres, gravi les cols les plus durs, roulé dans le vent, la pluie, le brouillard, ou sous la canicule. Il en a tiré un livre: Brouillard sur l’Angliru. Un bouquin qui se dévore à a vitesse d’une descente de col et que l’on peut commander directement sur son site: www.guillaumeprebois.com

Pour lire l’article, voir quelques photos et écouter l’interview, c’est sur le site du Nouvelliste que cela se passe.

Armstrong presque inquiet…

La page de Lance Armstrong sur Twitter
La page de Lance Armstrong sur Twitter

Si l’on en croit un des ses billets sur le réseau social Twitter, Lance Armstrong a été très impressionné par le parcours du contre-la-montre de 62 kilomètres du Giro 2009. “Ce n’est jamais, jamais plat et les descentes sont folles« . L’américain va jusqu’à se demander s’il pourra utiliser un vélo de contre-la-montre, même s’il a trouvé le paysage des Cinque Terre magnifique.

On y apprend aussi qu’il a subi cette semaine son 23e contrôle antidopage depuis qu’il s’est remis à la compétition et qu’il est aussi allé reconnaître aujourd’hui le prologue du Tour de France, à Monaco, au cours d’un entraînement de cinq heures.

Pour ceux qui veulent rejoindre les 276’863 personnes qui le suivent sur Twitter, c’est par là >>>

Pro Vélo s'étend à tout le Valais

Pro Vélo Valais est né mercredi dernier 4 mars 2009. «Pro Vélo Valais est déterminé à passer la vitesse supérieure dans la défense des droits et des intérêts des cyclistes en milieu urbain principalement», explique Charles Méroz dans Le Nouvelliste. «C’est en tout cas le point de vue exprimé par Yves Degoumois, le président de la toute nouvelle association portée mercredi soir sur les fonts baptismaux dans le sillage de la dissolution de Pro Vélo Sion et de Pro Vélo Sierre.» La suite sur le site du Nouvelliste.