Engagé pour l’initiative vélo cantonale, le président de la commune de Noble-Contrée et député au Grand Conseil Stéphane Ganzer n’y va pas par quatre chemins et souhaite de l’action: « Je crois qu’il est temps de passer de la parole aux actes, et de nous doter de vraies infrastructures pour ce moyen de transport à part entière qu’est le vélo. »

« Au sein de notre commune de Noble-Contrée, nous avons mis en place une station de recharge pour vélos électriques près d’une place de jeux très fréquentée, avec la connectique pour tous les modèles et un kit de réparation. Trois emplacements sont également pressentis pour accueillir des stations de location gratuite de vélos, dans le cadre de la réflexion sur la mobilité douce menée au sein de l’agglomération Sion-Sierre. »

Stéphane Ganzer: « Les infrastructures dédiées au vélo, comme les pistes cyclables interconnectées, les zones de parking ou de recharge, manquent encore. » (Photos Céline Ribordy)

« En plaine, où le besoin est le plus fort, les infrastructures dédiées au vélo, comme les pistes cyclables interconnectées, les zones de parking ou de recharge, manquent encore. Ce sont essentiellement les gares qui ont besoin d’être réellement desservies par les voies cyclables, et reliées de façon sécurisée aux centres-villes. »

De la sécurité pour toutes les Valaisannes et Valaisans

« A titre personnel, j’ai acheté un vélo électrique il y a environ 18 mois, et je m’en sers pour me déplacer entre les trois villages de notre commune – Veyras, Venthône, Miège – mais aussi pour me rendre à Sierre, à chaque fois que la météo le permet. J’ai de la chance, j’habite dans une commune viticole où certaines routes sont encore peu fréquentées, mais ce serait une bonne chose que tous les Valaisans et toutes les Valaisannes puissent bénéficier de cette sécurité pour pouvoir adopter le vélo comme moyen de transport privilégié pour les trajets courts. »

Pour soutenir l’initiative et récolter des signatures: ini-velo-vs.ch