Le sentier de l’Adonis à Charrat interdit aux deux-roues

Dans le Nouvelliste: Le sentier de l’Adonis à Charrat sera interdit aux deux-roues…:

Les déprédations sont surtout dues aux motos de cross ou de trial, ainsi qu’aux VTT de descente, le sentier en question étant très apprécié des vététistes qui rejoignent la plaine depuis la Croix de Cœur, via la Pierre à Voir et le Col du Lein.

Dommage pour les enfants et jeunes de la région qui vont perdre un bel endroit pour leurs entraînements. Sur la route on ne veut pas d’eux, sur les sentiers non plus.

Question: tout VTT en descente est-il un VTT de descente?

Remarque: on retape routes, autoroutes et autres ponts abîmés par autos et camions à coup de centaines de millions chaque année, mais refaire 100 mètres de sentier, c’est trop compliqué?

Quant au parcours VTT « homologué » de Charrat (une route), c’est bien évidemment une blague.

Et pour une commune qui va fusionner avec Martigny, hôte des Championnats du monde sur route l’an prochain, c’est un peu dommage de persister dans cette hostilité face au VTT en signifiant aux cyclistes que l’on ne veut pas d’eux dans la région.

IMG 2225

Joakim Faiss

Auteur : Joakim Faiss

Cycliste - Journaliste - Rédacteur chez Vélo Romand et chef ici ;-). Vélos actuels: Santa Cruz Tallboy (VTT), Specialized Diverge Expert (gravel), Specialized Crux (cyclocross), BMC Alpenchallenge (urbain), Peugeot PFN 10 (1981). Bière préférée: Velosophe,Triple Karmeliet Pratiques:VTT, route, cyclocross. Devise:Où est le problème?

2 réflexions sur « Le sentier de l’Adonis à Charrat interdit aux deux-roues »

  1. Bonjour,
    je retombe sur cet article et me pose dorénavant la question : en vue de la fusion avec Martigny, qu’en deviendra-t-il de cette interdiction ?
    Restera-t-elle en vigueur, ou sera-t-elle à nouveau autorisée comme pour les sentiers pédestres sur la commune de Martigny ?
    Belle journée
    Jonas

    1. L’association Pro VTT (www.pro-vtt.ch) a déposé un recours contre le projet de la commune de Charrat. Celui-ci a toutefois été mis à l’enquête durant l’été par les instances cantonales et l’interdiction pourrait entrer en force. La commune de Charrat avait laissé entendre que Martigny, qui dispose selon elle de davantage de moyens pour entretenir les chemins, pourrait peut-être revenir sur cette décision. Du coup, on peine un peu à comprendre la précipitation des autorités charrataines pour poser ces panneaux… On verra bien.

Laisser un commentaire