La Désalpe Reichenbach, encore plus belle

Cyclosportive caritative dans un panorama d’exception, la Désalpe Reichenbach revient le 15 septembre 2019 avec quelques nouveautés pour sa 2e édition entre Martigny et le barrage d’Emosson. Plus de 500 cyclistes ainsi que de nombreuses familles y sont attendues (Photo Kevin Bigler – Pixhit).

Cycliste professionnel et coureur de l’équipe française Groupama­FDJ, le Valaisan Sébastien Reichenbach vous invite à le rejoindre pour partager sa passion sur les routes et la ligne d’arrivée, au barrage d’Emosson. Cyclistes entraînés, amateurs ou spectateurs, chacun aura l’occasion de découvrir trois magnifiques itinéraires route, VTT et la Montée pour ELA (Finhaut­Emosson) dans la région de Martigny et Finhaut­-Emosson.

chronométrage depuis Martigny et petite Forclaz

Principales nouveautés pour cette édition 2019: un chronométrage depuis Martigny et un parcours sur route qui empruntera la petite Forclaz (ancienne route) plutôt que la route principale. La pente sera un peu plus prononcée par endroits, mais cela permettra d’éviter la « compagnie » des autos, peu agréable sur cette route très fréquentée. Cela permettra aussi d’apprécier la difficulté du parcours des Championnats du Monde de Martigny qui devrait également passer par là sur le circuit final.

« La Désalpe Reichenbach est un événement unique qui permet aux cyclos et vététistes chevronnés de profiter de parcours personnalisés et de revivre l’arrivée du Tour de France 2016 aux côtés de Sébastien Reichenbach« , rappellent les organisateurs . « De leur côté, les familles et supporters pourront encourager les cyclistes dans le cadre spectaculaire de la Vallée du Trient, en bénéficiant de tarifs très attractifs sur le VerticAlp et les trains du Mont­Blanc Express. Un juste équilibre entre performance et plaisir. »

Animations pour petite et grand au barrage d’Emosson. Photo Kevin Bigler – Pixhit

Le site d’arrivée d’Emosson sera animé par des festivités populaires autour du barrage : dégustation de produits du terroir valaisan, vélos en libre service (ValaisRoule), bike tests (Ciclissimo Valais), vélos originaux (Gerry Oulevay), visite du barrage, concerts (Paul Mac Bonvin, EJMA,…) permettront à tout public de passer une journée conviviale.

En faveur de l’association ELA Suisse

Avec ou sans vélo, participer à cette journée est également l’occasion de se sensibiliser à une cause caritative. La Désalpe Reichenbach souhaite ainsi donner de la visibilité à ELA Suisse, association contre les leucodystrophies, dont Sébastien est le parrain. ELA Suisse tiendra un stand d’information sur le site d’arrivée et le jeune Théo Mathys, atteint d’une adrénoleucodystrophie, prendra part à la Montée pour ELA en tandem avec Sébastien Reichenbach.

Sébastien Reichenbach en compagnie de Bertrand Mathys, vice-président d’ELA Suisse.

Faire découvrir la vallée du Trient

Outre l’action en faveur de l’association ELA Suisse, la Désalpe Reichenbach est aussi un bon moyen pour la région de perpétuer l’héritage de l’arrivée du Tour de France à Emosson et de faire découvrir la Vallée du Trient. Les cyclosportifs et cyclotouristes y sont toujours plus nombreux, sur la route, en VTT, mais aussi en « gravel » explique Cédric Revaz, coordinateur local du comité d’organisation de la « Désalpe ». Ecoutez-le ci-dessous.

Joakim Faiss

Auteur : Joakim Faiss

Père de famille - Cycliste - Journaliste - Rédacteur chez Vélo Romand et chef ici ;-). Vélos actuels: Thömus Sliker (route), Rocky Mountain Element 970 (VTT), Specialized Diverge Expert (gravel), Specialized Crux (cyclocross), BMC Alpenchallenge (urbain). Bière préférée: Velosophe,Triple Karmeliet Pratiques:VTT, route, cyclocross. Devise:Où est le problème?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *