Morabito, le tube de l’été

Mooraabito, Mora Morabito… C’est sur l’air de « Despacito » que les amis coureurs Colombiens de… Simon Pellaud ont poussé la chansonnette à la mi-course des Championnats de Suisse de cyclisme, dimanche à Schneisingen.

Ils faisaient partie de l’imposante cohorte valaisanne réunie par le Club des amis de Steve Morabito, le Fan’s club Simon Pellaud et le Vélo club Excelsior de Martigny, qui avait élu « domicile » peu avant le sommet de la plus grosse montée du parcours argovien.

Même la première bière portait un nom prémonitoire: l’Echappée.

Et il ne se sont pas gênés pour mettre l’ambiance, peut être inspirés par le tempérament de guerriersdont ont fait preuve Simon Pellaud, parti en échappée dans le premier tour (évidemment…) et Steve Morabito qui l’a rejoint avec quelques autres coureurs dès le second tour d’un circuit qui en comptait huit, pour une distance totale de quelque 200 km.

Simon Pellaud déjà en échappée dans le premier tour, comment autrement?
Bientôt rejoint par Steve Morabito et quelques autres coureurs.

Une tactique payante pour le coureur de l’équipe française Groupama FDJ, qui avait encore son coéquipier Sébastien Reichenbach bien « au chaud » dans le peloton où Danilo Wyss a mené la chasse presque seul pour ses quatre coéquipiers de la BMC.

Les supporters n’ont pas ménagé leurs encouragements.

L’avance des échappés fondait comme l’aurait fait la neige sous le cagnard alémanique lorsque Steve Morabito tenta de partir seul, à plus de 30 km de l’arrivée. Encore un coup payant, même s’il était rejoint par Patrick Schelling dans le dernier tour, il ne lui laissait aucune chance dans la montée finale vers la ligne de l’arrivée.

Steve est parti seul et roule vers la victoire.

Une délivrance pour les supporters, un titre sacrément mérité pour le sympathique coureur Valaisan et l’occasion pour les Colombiens de relancer leur chanson prémonitoire qui résonne encore dans les têtes… Moorabito, Mora Morabito…

Deux fois 2e et une foie 3e, Steve n’y croyait plus mais a enfin pu lever les bras sur un championnat national.

Les résultats sur le site de Chronoromandie.

Et encore quelques images

Viste au parc coureurs avant la course, ici chez IAM Excelsior avec Quentin Guex.
Simon Pellaud salue ses supporters.
Simon Pellaud prend la pose avec fans et amis colombiens.
Sébastien Reichenbach avant le départ.
Les supporters valaisan se dirigent vers le sommet du parcours, lourdement chargés pour certains…
Premier passage des coureurs.
Steve et Simon dans l’échappée.
Simon Pellaud dans l’avant-dernier et avec sa blague favorite: arroser celui qui lui passe un bidon 😉
Stefan Küng et Silvan Dillier mènent la chasse derrière Steve Morabito tandis que Sébastien Reichenbach les accompagne.
Une joie partagée après la victoire de Steve Morabito.
Avec Georgy Debons, le « papa » tacticien des Valaisans.

La fête à Steve et au drapeau valaisan!
Le podium, tout en haut!
Joakim Faiss

Auteur : Joakim Faiss

Père de famille - Cycliste - Journaliste - Rédacteur en chef du Magazine Vélo Romand. Vélos actuels: Thömus Sliker (route), Rocky Mountain Element 970 (VTT), Specialized Diverge Expert (gravel), Specialized Crux (cyclocross), BMC Alpenchallenge (urbain). Bière préférée: Velosophe,Triple Karmeliet Pratiques: Vélo de route, cyclocross, VTT cross country, VTT marathon, VTT all-mountain. Où est le problème?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *