Il faut que je vous reparle du site bikeable.ch, assez remarquable pour signaler les bons aménagement cyclables (utile pour les cyclistes), ainsi que les moins bons (utile pour les autorités, si elles souhaitent améliorer les choses).

Bande cyclable sous la pluie à Sion, avec des feuiiles mortes.

Je me suis souvent dit qu’il serait très pratique d’avoir une sorte de « guichet virtuel » pour signaler les problèmes rencontrés sur nos parcours plus ou moins cyclables: trous dans la route, flaques immenses lorsqu’il pleut, signalisation posée n’importe comment, rochers sur la chaussée, route sale, pleine de neige, bandes cyclables mal fichues et j’en passe. Un formulaire sur le site internet du canton permettrait de centraliser le tout, avant un retour aux communes pour traitement. Idéalement, on aurait une liste des signalements et de projets d’amélioration, avec leur stade d’avancement.

Mais cela n’existe pas, alors on signale les problèmes par courrier postal, par mail, par téléphone ou directement en ligne, sur un blog ou les réseaux sociaux, l’un n’excluant évidemment pas l’autre. Parfois on nous répond, d’autres fois non. Parfois le signalement est suivi d’action, parfois non. Tout ceci étant un peu disparate et avec des effets difficilement mesurables.

La vue « carte » avec les endroit signalés en Suisse. En bleu, les bon, en rose, les mauvais.

C’est là que bikeable.ch entre en scène. Le site, créé en septembre 2017, permet de manière très simple de signaler des aménagements que l’on trouve bien réalisés, ou pas. On localise l’endroit sur une carte, indique un titre et une description, ajoute une image et c’est tout. Les internautes peuvent ensuite appuyer votre contribution en votant pour elle. A ce jour, plus de 500 utilisateurs sont inscrits et ont signalé près de 500 endroits en Suisse, avec plus de 400 commentaires.

De mon côté, j’ai ainsi signalé deux endroit distants de quelques centaines de mètres. la très belle piste cyclable entre Martigny et Fully, et le superbe rocher sur la même piste cyclable… Comme quoi, quand rien n’est réfléchi, le meilleur peut côtoyer le pire.

La piste cyclable entre Martigny et Fully. Bien, même si elle peut encore être améliorée (et déneigée en hiver).

Nul: la même piste cyclable qui passe sous l’autoroute. Dangereusement fermée à la circulation automobile et systématiquement inondée en cas de pluie.

La carte fonctionne pour toute la Suisse et est pour l’heure surtout utilisée en Suisse alémanique. Mais une traduction du site est en cours, avec d’autres améliorations promises pour le 3 juin 2018, à l’occasion de la Journée mondiale du vélo. Il sera par exemple possible d’afficher en priorité les signalements dans sa région.

Canton et communes valaisannes, vous savez où aller chercher les idées pour améliorer vos réseaux cyclables. Pour peu qu’il y en ait, ce qui est une autre histoire.