Le marquage discontinu de la bande cyclable vient d’être refait à l’Avenue du Grand-Champsec à Sion.

Bien, et avec les cônes, malheureusement provisoires, c'est encore mieux.

Bien, et avec les cônes, malheureusement provisoires, c’est encore mieux.

Il était temps, malgré l’utilité limitée de la chose d’un point de vue sécuritaire (elle n’empêche pas l’automobiliste d’empiéter sur la bande cyclable comme bon lui semble).

Peut-être qu’une ligne continue améliorerait un peu la situation. Ou, alors, comme les cônes marquent tout de même mieux la zone, pourquoi ne pas laisser des potelets « light » à demeure? On le fait par exemple à Stockholm (photo ci-dessous), ville qui n’est pourtant pas toujours exemplaire pour favoriser la mobilité cyclable. L’étape ultime étant bien sûr une piste cyclable séparée.

A Stockholm, une bande cyclable marquée en continu et avec des potelets.

A Stockholm, une bande cyclable marquée en continu et avec des potelets.