Tour du Val d’Aoste: l’étape reine en Valais

Ivan Gotti, Wladimir Belli, Gilberto Simoni, Jaroslav Popovic, Thibault Pinot, Fabio Aru… Point commun de tous ces cyclistes? Ils ont tous accroché le Tour du Val d’Aoste à leur palmarès. Réservée aux U23, cette épreuve à cheval sur l’Italie, la France et la Suisse, s’arrêtera le 18 juillet prochain pour l’étape reine de l’édition 2014 entre Martigny et Les Marécottes. Une étape difficile qui pourrait bien désigner le vainqueur de la compétition qui s’achèvera le dimanche 20 juillet à Morillon.

Le trophée promis au vainqueur de l'édition 2014, une sculpture comportant le nom de tous les anciens vainqueurs.
Le trophée promis au vainqueur de l’édition 2014, une sculpture comportant le nom de tous les anciens vainqueurs.

Ce ne sont pas la vingtaine de cyclosportifs qui ont participé à la présentation de cette étape 100% valaisanne le samedi 7 juin qui diront le contraire. Sous un ciel immaculé et par des températures caniculaires, le petit peloton emmené par le régional Valentin Baillifard (BMC development team) et les espoirs valaisans Antoine Debons et Manuel Rudaz, s’est rapidement rendu compte de l’ampleur de la tâche sur ce tracé concocté par Jean-Luc Rahir, vice-président du comité d’organisation local.

Le peloton de la reconnaissance officielle au départ de Martigny.
Le peloton de la reconnaissance officielle au départ de Martigny.

Au menu du jour: 122 kilomètres pour 3500m de dénivelé positif au départ de Martigny, via La Rasse, Saint-Maurice, les fortifications de Lavey, la route de Savatan, Collonges, Fully, Saillon (passage dans le village et la côte d’Ansé), Leytron, Produit, Chamoson, Riddes, Ecône, Saxon, col du Lein, Sembrancher, col des Planches, Martigny et la montée finale sur les Marécottes… Un menu plutôt copieux pour ce peloton de jeunes espoirs, chacun en conviendra. Outre Valentin Baillifard, plusieurs autres régionaux tenteront de s’illustrer sur cette épreuve: Thomas Terrettaz, Simon Pellaud et Dylan Page. « Quel qu’il soit, nous aurons de toute manière un beau vainqueur le 18 juillet aux Marécottes », se réjouit Cédric Revaz, président du comité d’organisation local.

Après la Rasse et la bosse de Lavey, tout le monde est encore "facile" à Evionnaz".
Après la Rasse et la bosse de Lavey, tout le monde est encore « facile » à Evionnaz ».

Présent à Salvan, Marcel Vercellini, président du comité d’organisation du Tour international Val d’Aoste – Les Savoie – Mont Blanc – Valais, s’est réjoui de cette étape du coude du Rhône. « Cela faisait quelques années que nous n’étions plus revenus en Valais et cela devenait compliqué de faire le tour du Mont Blanc sans passer par la Suisse », sourit-il. « Le vainqueur sera peut-être connu ici, mais c’est surtout l’occasion de redonner son unité au Tour Val d’Aoste – Les Savoie – Mont Blanc – Valais ».

Dans la bosse de Chamoson, certains efforts commencent déjà à se faire sentir. Heureusement, le ravitaillement de Norbert Carbo à Chamoson permettra de "refaire les niveaux"...
Dans la bosse de Chamoson, certains efforts commencent déjà à se faire sentir. Heureusement, le ravitaillement de Norbert Carbo à Chamoson permettra de « refaire les niveaux »…

Pour Jean-Luc Rahir, cette étape constituera une belle occasion d’associer amour de la montagne et du vélo, « même si lors de la reconnaissance, certains ont pu ressentir une forme de désamour de la montagne », plaisante-t-il. « Les paysages sont magnifiques, également en plaine avec la traversée de Saillon et les différentes routes empruntées dans le vignoble. »

Pause bien méritée en profitant de l'inalpe au col du Lein.
Pause bien méritée en profitant de l’inalpe au col du Lein.
Le comité d'organisation de l'étape valaisanne avec le trophée de l'édition 2014.
Le comité d’organisation de l’étape valaisanne avec le trophée de l’édition 2014.

Au programme du vendredi 18 juillet

  • 12h30: départ de Martigny
  • Sur le site d’arrivée aux Marécottes, cantine et animations dès midi.
  • 14h: diffusion du Tour de France en direct.
  • 16h30: arrivée des premiers coureurs.
  • 19h: loto
  • 22h–2h: bal

En chiffres

  • 125 coureurs
  • 22 à 25 équipes cyclistes
  • 350 personnes à loger dans la région
  • 16 communes traversées
  • 120 bénévoles
  • 104’000 francs de budget

Davantage d’infos sur Internet:

Joakim Faiss

Auteur : Joakim Faiss

Père de famille - Cycliste - Journaliste - Rédacteur en chef du Magazine Vélo Romand. Vélos actuels: Thömus Sliker (route), Rocky Mountain Element 970 (VTT), Specialized Diverge Expert (gravel), Specialized Crux (cyclocross), BMC Alpenchallenge (urbain). Bière préférée: Velosophe,Triple Karmeliet Pratiques: Vélo de route, cyclocross, VTT cross country, VTT marathon, VTT all-mountain. Où est le problème?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *