Rencontre sympa avec un gars un peu fêlé l’autre jour. Yannick Lutz, ce Français installé à Fully, je le connaissais pour être un sacré gros moteur sur les courses de VTT. Il s’avère que le Monsieur est aussi un peu « barjot » comme il l’avoue lui-même.

Il est engagé avec l’Université d’Annecy dans une course au record du monde de vélo couché, qu’il a déjà détenu en 2009 avec 117 et quelques km/h. Il s’est fait piquer ce record et vise aujourd’hui mieux que les 132 km/h qui constituent la marque actuelle.

Le prochain magazine Velo Romand, en kiosque le 9 avril si tout va bien, détaillera par le menu ce qui se passe chaque année dans le désert du Nevada lors de ces championnats du monde de vitesse en vélo couché.

Sur la photo, Yannick Lutz est à l’entraînement. Lors de la compétition, sa machine est entièrement carénée.

Vr 34 velo couche 9