Pro Velo Valais cherche encore des aides-moniteur pour le printemps

Dans le cadre des cours de vélo qu’elle met sur pied au printemps prochain, l’association Pro Velo Valais cherche des aides-moniteur.

Ces cours sont prévus à Sion, Sierre et Martigny. Si la chose vous intéresse, un sondage Doodle a été ouvert où vous pourrez placer vos disponibilités et/ou ajouter un commentaire si besoin.

« Il s’agit de cours de 3h30 couvrant les aspects théoriques et pratiques comme l’entretien du vélo, l’agilité et le déplacement en ville en groupe sur un parcours défini », détaille le président de Pro Velo Valais, Yves Degoumois.

Pro Velo cherche des moniteurs pour des cours de conduite cycliste

Le comité de PRO VELO Valais cherche de futurs moniteurs pour lui permettre d’organiser des cours de conduite cycliste. Ces moniteurs sont formés par PRO VELO et rémunérés pour les cours qu’ils donnent. Un premier cours de formation pour moniteurs aura lieu le 8 novembre à Yverdon et il es t possible de s’y inscrire en contactant Manon Giger

S’il y a un nombre suffisant de personnes intéressées ne pouvant se libérer pour dimanche prochain, un autre cours pourra être organisé. Une journée de formation pour responsables de cours (moniteur niveau 2) aura lieu à Lausanne le 28 novembre 2009. Il faut au préalable avoir suivi la formation niveau 1.

La sécurité à vélo, ça s’apprend !

Les cours de conduite cycliste de PRO VELO promeuvent la sécurité des débutant-e-s comme des cyclistes confirmé-e-s, des enfants comme des parents. Ils permettent aux cyclistes de s’entraîner en milieu protégé ou d’affiner leur maîtrise des situations difficiles dans la circulation.Lire la suite…

Un aménagement ridicule et le début de la gloire…

Un aménagement ridicule, même pour les Anglais.
Un aménagement ridicule, même pour les Anglais.

Ouch, bientôt un mois sans post. Mon activité sur ce blog est à l’aune de mon activité cycliste ces temps: proche du néant. Un petit mot tout de même pour signaler la sélection d’une image par le site du Guardian sur une page consacrée aux pires pistes cyclables dénichées par les lecteurs.

Et ce n’est pas la qualité de ma photo, issue d’un téléphone pommé, qui lui a permis de figurer dans cette sélection, mais bien le haut niveau de débilité de cet aménagement dont j’ai déjà parlé (ici et ici). Du coup, cette image a fait péter mon compteur sur Flick’r, puisqu’avec 1248 vues à l’heure ou j’écris, aucune autre photo n’arrive à la cheville de ce cliché. Comme quoi, le document compte souvent davantage que l’esthétique.

Et si des aménagements disons… tordus, vous amusent, il y en a tout un tas à voir sur ce site.