«Les différents contrôles effectués sur l’ensemble du canton ont débouché sur 116 amendes d’ordre (téléphoner tout en conduisant) et 1 procès-verbal (manipuler son téléphone durant la conduite).»

Les vrais dangers sont ceux avec qui les usagers sans carrosserie doivent « partager » la route.

Article original: L’usage du téléphone reste une préoccupation pour la sécurité routière – Police cantonale valaisanne