Ou personne n’en ferait si la chaussée était aussi bien (mal) déneigée et déglacée que les itinéraires « cyclables », voire certains trottoirs et passages-piétons. Photo ci-dessus: à gauche la voie ouverte aux vélos, en glace vive, à droite, la chaussée des motorisés, salée et propre.

C’est un peu facile de dire que « personne ne fait de vélo en hiver » alors que:

  1. Il ne s’agit pas de «faire du vélo», mais bien de se déplacer à vélo, pour aller à l’école, au travail ou pour faire ses courses, comme reste de l’année.
  2. Il est souvent impossible de circuler en sécurité (déjà que c’est difficile à la belle saison) en raison de l’entretien déficient (en restant poli) des aménagements «cyclables».

Essayez une fois de ne pas déneiger l’autoroute, ni aucune autre route cantonale ou communale, on verra bien combien de personnes «font de la voiture» en hiver. L’actualité faisant bien les choses, ça donne ça en fait:

Certains diront que je pinaille, ou que j’exagère. Mais ce matin en arrivant à l’hôpital de Sion, j’ai compté 50 vélos dans les stationnements qui leur sont destinés. Cela fait déjà pas mal de monde qui «fait du vélo» alors qu’il fait froid et que les routes sont sales. 

Admirez le passage piéton, propre sur la voie de circulation ouverte aux voitures. « Vive glace » sur l’autre moitié…

Le problème, c’est que les routes « normales », accessibles aux motorisés sont sales, humides, mais 100% praticables. Leurs voisines, prévues pour les vélos, souvent totalement impraticables. C’était spécialement flagrant ce matin avec une voie de circulation propre et une autre, sur la même route, recouverte de glace vive sur des dizaines de mètres.

Alors forcément, il y a moins de personnes à vélo. Mais davantage de voitures, de bruit, de pollution, de bouchons. Et c’est ce que je croyais que l’on cherchait aujourd’hui à éviter. Mais j’ai dû me tromper.

Chaussée enneigée et verglacée.
Cela se complique encore lorsqu’il s’agit de quitter la chaussée qui est déjà « vive glace »…
Bienvenue à Sion, chère personne qui a choisi de se déplacer à vélo.