Vous avez toujours rêvé (ou pas) de dévaler les cimes enneigées sur votre VTT? Pour le vététiste bagnard, Ludo May, c’était un projet de longue date, qui a mis du temps à se réaliser, lui laissant le temps de publier plusieurs vidéos plus ou moins déjantées ou poétiques de la série « Ludo et son vélo » avant ce 10e épisode, tourné par Nico Falquet, au Petit Combin.

«Nous en avons parlé pour la première fois avec un ami guide, Daniel Coquoz, en automne 2015, lors d’une rencontre en montagne. Daniel a émis l’idée de faire le Petit Combin à vélo», se souvient Ludo May. Il n’en fallait pas plus pour l’emballer et l’idée de base du projet était ainsi lancée.

Dès le printemps suivant, les deux amis partent en repérage en ski de rando, histoire de d’analyser les passages, la neige, les crevasses et tout simplement de valider la faisabilité du projet. À leur retour, tous les voyants semblaient au vert, il suffisait désormais de trouver le créneau parfait.

Cinq ans d’attente

Pour permettre l’accès à vélo et la possibilité de rouler sur la neige, il fallait des conditions de neige dure, qui « serre » la nuit, mais pas une surface trop glacée non plus. Durant les cinq printemps qui suivent, Ludo et Daniel analysent régulièrement les conditions et recherchent les créneaux possibles. Mais entre les conditions de neige et les agendas de chacun, le projet est repoussé à plusieurs reprises.

Après cinq années de report, c’est donc au printemps 2020, l’une des années les plus renversantes pour toute la planète, que ce projet voit le jour. Au fil des discussions et des années, avec notamment une grosse évolution au niveau du matériel, le concept de base de l’épisode a quelque peu évolué et l’idée retenue a été celle de gravir le Petit Combin en e-bike en partant du Châble où réside le biker. Celui-ci a en outre décidé d’inviter ses amis et compagnons d’entrainement, Jérôme Caroli, pilote VTT descente professionnel, et le freerider à skis Jérémie Heitz, à se joindre à lui.

Deux jours d’aventure

L’aventure s’est déroulée sur deux journées. La première étape emmène, non sans mal, les trois amis du village du Châble jusqu’à la Cabane Panossière en passant par Brunet. Après une (très) courte nuit, la traversée du glacier de Panossière et l’ascension du Petit Combin s’effectuent majoritairement de nuit pour vivre les premières lueurs du jour au sommet. On découvre dans un passage vertigineux, que le moteur électrique n’est pas d’un grand secours lorsqu’il faut porter le vélo (à la montée, puis à la descente).

Ludo May et ses compères prennent de la hauteur et vous emmènent à plus de 3’663m, au sommet du Petit Combin, dans les Alpes valaisannes. S’ensuit une folle descente sur neige, avec des pointes à 90km/h, des paysages à couper le souffle, des images spectaculaires d’e-bike au pied du Grand Combin et des riders survoltés pour qui la glisse sur neige est une deuxième nature.

On est admiratif. Et peut-être même un peu envieux, du « manual » surtout 😉



Le reportage photographique de Jancsi Hadik