Regardons-nous! Le slogan pour davantage de respect sur la route

Le Chef du département de la sécurité, des institutions et du sport, Frédéric Favre, le Commandant de la Police cantonale, Christian Varone, et le Président de la Fédération cycliste valaisanne, Steve Morabito, ont lancé une campagne de prévention routière au sujet du bien-vivre ensemble entre cyclistes et automobilistes.

Une scène pour le moins réaliste, mais jouée devant la gare de Sion à l’occasion du lancement de la campagne.

«Au fil des ans, la densité de circulation des véhicules comme des cycles, n’a cessé d’augmenter», rappele la Police cantonale valaisanne dans un communiqué. «La Police cantonale a enregistré les nombres de cyclistes blessés (vélos électrique compris) suivants sur les routes valaisannes: 47 cyclistes blessés en 2013 et 85 en 2018, ainsi que la mort d’un cycliste durant cette même année.»

L'affiche de la campagne 2019 de la Police cantonale valaisanne.
L’affiche de la campagne 2019 de la Police cantonale valaisanne, réalisée en collaboration avec la Fédération cycliste valaisanne et son président Steve Morabito.

«La Police cantonale et la Fédération cycliste valaisanne, dans leur volonté de faire diminuer le nombre d‘accidents impliquant des cyclistes, rappellent le maître-mot pour y parvenir: le RESPECT.» Steve Morabito, président de la Fédération cycliste valaisanne a activement collaboré à cette campagne et figure sur son affiche.

Les conseils de la police pour automobilistes

  • Chercher le contact visuel avec les autres usagers
  • Respect des règles de la signalisation routière pour une bonne cohabitation.
  • Garder des distances de sécurité lorsque vous suivez un vélo afin d’éviter une collision en cas de ralentissement brusque ou d’arrêt subit.
  • Etre prudent en cas de dépassement en observant une distance latérale suffisante (1 mètre 50)
  • Lors d‘un stationnement, regarder latéralement et derrière soi avant d’ouvrir la portière.

Les conseils de la police pour les cyclistes

  • Chercher le contact visuel avec les autres usagers.
  • Respecter des règles de la signalisation routière afin d’assurer la sécurité et une bonne cohabitation de tous les usagers de la route.
  • Etre visible en portant des habits clairs ou réfléchissants.
  • Anticiper les mouvements des autres usagers de la route, pour ne pas se laisser surprendre.
  • Signaler tout changement de direction, ne pas rester en-dehors du champ de vision des conducteurs.

Je n’aime pas trop le 3e conseil qui donne une « excuse » à celui qui ne « voit pas » un équipage de 1,6 – 1,8 m de haut en mouvement sur une route. Sinon on peut aussi déconseiller les voitures grises ou noires. Mais bon, on ne parle déjà pas du casque, ce qui est une bonne chose, vu qu’il ne sert à rien pour la cohabitation et qu’il n’est pas forcément aussi utile que l’on pense par ailleurs, voire contre-productifs pour mettre davantage de monde au vélo.

Le Chef du département de la sécurité, des institutions et du sport, Frédéric Favre, le Président de la Fédération cycliste valaisanne, et champion de suisse de cyclisme en titre, Steve Morabito et le Commandant de la Police cantonale, Christian Varone, (de gauche à droite) ont lancé la campagne de prévention routière au sujet du bien-vivre ensemble entre cyclistes et automobilistes.

Slogan « Regardons-nous! »

Le slogan choisi (« regardons-nous! ») pour cette campagne évite de stigmatiser l’une ou l’autre catégorie et fait écho à une campagne précédente « Regardez-nous » de la rentrée scolaire avec les enfants. Il rappelle surtout qu’il faut ouvrir les yeux (les lever du smartphone…) et REGARDER. Fini les « désolé, je ne vous ai pas vu ». Il incite à établir un contact visuel, c’est souvent ce qui marche le mieux en ville, même si ce n’est pas forcément possible avec un véhicule qui est derrière vous… Dans « regard » il y a aussi « égard » à avoir les uns envers les autres et le « nous » incite chacun à faire attention à l’autre, sans insister sur une catégorie d’usagers.

Voilà, il n’y a plus qu’à faire attention…

Mais à lire les commentaires sur certaines pages de réseaux sociaux, ce n’est pas gagné. #ouimaislescyclistes

Joakim Faiss

Auteur : Joakim Faiss

Père de famille - Cycliste - Journaliste - Rédacteur chez Vélo Romand et chef ici ;-). Vélos actuels: Thömus Sliker (route), Rocky Mountain Element 970 (VTT), Specialized Diverge Expert (gravel), Specialized Crux (cyclocross), BMC Alpenchallenge (urbain). Bière préférée: Velosophe,Triple Karmeliet Pratiques:VTT, route, cyclocross. Devise:Où est le problème?

2 réflexions sur « Regardons-nous! Le slogan pour davantage de respect sur la route »

  1. Bonjour,
    Enfin une campagne de sensibilisation pour une meilleure cohabitation entre quatre-roues et les deux-roues légers. Est-ce que cela ne serait pas aussi judicieux s’il était possible de trouver des maillots de cyclisme avec un message imprimé sur le dos du genre « 1.5 mètres d’espace, merci » comme on peut en voir dans certaines campagnes en Irlande ou en France? Impossible de mettre la main sur quelque chose dans le genre.

    Encore merci pour ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *