Le Tour d’Autriche s’est terminé en apothéose devant l’Hôtel de ville de Vienne avec le succès au sprint d’Omar Bertazzo (Androni) et la victoire finale de l’enfant du pays Riccardo Zoidl (Team Gourmet Fein Simplon). Lors de cette ultime étape longue de 122,8 km et ponctuée de 10 tours d’un circuit de 5,6 km au centre de la capitale autrichienne, IAM Cycling a, une nouvelle fois, tenté d’être aux premières loges mais en vain. Aleksejs Saramotins est resté en tête jusqu’à moins de 5 km du but avec trois autres coureurs avant d’être revu par les équipes de sprinters. Si Kristof Goddaert s’est hissé à la 22e place lors de l’emballage final, c’est Jonathan Fumeaux qui, avec sa 20e place, a hérité du titre honorifique de meilleur représentant de l’équipe continentale pro helvétique.

Réaction de Jonathan Fumeaux Fumeaux

A l’heure du bilan, Marcello Albasini, le directeur sportif, ne s’est pas voilé la face concernant les performances de ses coureurs. «La chance nous a boudé. En plus des exclusions injustes de Matthias Brändle et Eddy Seigneur, Stefan Denifl s’est retrouvé à l’hôpital avec une fracture de la clavicule tout en étant encore 11e du classement général. Et Gustav Larsson nous a quitté pour aller assister à la naissance de sa fille née samedi à 17 h avant de pouvoir s’exprimer sur son terrain de prédilection: le chrono. Mais cela ne doit pas nous faire oublier les points à travailler en vue de la fin de la saison mais surtout de l’année prochaine. Nous devons absolument progresser en course dans des conditions comme celles connues en Autriche soit dans le vent. Nous pêchons dans ce domaine et cela nous empêche d’être plus serein et lucide à l’heure des prises de décision au sein du peloton.»
(communiqué)

20130707-193200.jpg