Bon, d’accord, au début c’est une pub, à la fin aussi. Mais, entre-deux, je suis toujours aussi fan de Danny MacAskill.