20120823-101343.jpg

Heureusement que le ridicule ne tue pas. Il y aurait beaucoup de morts chez ceux qui dessinent les routes en Valais.