Depuis le lundi 11 avril, les polices vaudoises mènent une campagne de prévention routière sur les bandes cyclables et leur utilisation.

Intitulée « Ensemble, faites bande à part », la nouvelle affiche de prévention souhaite sensibiliser les usagers de la route et les cyclistes en les invitant à être vigilants et respectueux du marquage et de la signalisation prévus pour favoriser la cohabitation sur la route.

«Elles ont prévu des actions sur le terrain avec la distribution de kits de réparations en cas de crevaisons (rustines) pour renforcer le message.»

Le message des polices vaudoises c’est que les cyclistes risquent la crevaison sur des bandes cyclables toutes pourries?

Plaisanterie (ou pas) mise à part, et je développerai plus tard, je n’en peux plus du bashing de la police vaudoise envers les cyclistes. Dans leur campagne de « prévention » pas un mot pour rappeler aux automobilistes que:

  1. Ils peuvent rouler sur la bande uniquement s’ils ne gênent pas les cyclistes, donc en principe non.
  2. En dehors des intersections, ils doivent laisser passer les cyclistes avant de traverser une bande cyclable (en tournant à droite pour rentrer dans un parking, par exemple).
  3. Pareil pour une piste cyclable qui longe la chaussée et se situe jusqu’à 2m plus loin.

(Détails à l’art. 40 de l’Ordonnance sur les règles de la circulation routière (OCR) du 13 novembre 1962 (Etat le 1er janvier 2021)

Tout ceci est OBLIGATOIRE, mais pas un mot de la police. Qui n’oublie par contre pas de rappeler des éléments non obligatoires aux personnes à vélo (vêtements clairs, gants, casque, chasuble jaune et bien sûr l’inévitable « Vélo et musique ne vont pas ensemble – Restez attentives et attentifs à la route et à la circulation », merci d’interdire les écrans dans les bagnoles et autres autoradios dans ce cas).

Même sur l’affiche, rien ne va: le premier véhicule double trop près (moins d’un mètre si l’on considère que la bande cyclable fait 1,2 m et le second empiète sans raison sur la bande cyclable.

Je m’interroge aussi sur le rappel suivant: « Les cyclistes ont l’obligation d’utiliser les pistes ou les bandes cyclables et doivent circuler sur la partie droite de celles-ci. » La première partie est vraie, aussi pour les cyclomoteurs d’ailleurs. Mais pour ce qui est à droite, je ne sais pas où ils sont allés chercher cela, mais je suis preneur de tout renseignement à ce sujet. D’expérience, on circulera autant à droite que possible mais aussi loin que nécessaire, notamment pour éviter saletés, débris, trous et autres voitures stationnées pour éviter de se prendre une portière).

Bon, finalement, j’ai un peu développé, mais pas sûr que ce soit fini 😉

Article original: Campagne de prévention bandes cyclables : « Ensemble, faites bande à part ». – VD.CH