«Concernant le moratoire demandé pour les Verts sur la création de nouvelles routes, il déclare «un moratoire, c’est un mauvais chemin», car cela ne permettrait pas de répondre à la demande des communes. «Il faut des accès sûrs aux villages de montagne, si on veut que les habitants y restent».»

Accès sûr = route. Si vous doutiez encore des priorités de M. Ruppen en matière de mobilité…

Article original: Crédits routiers et crédits en faveur de la mobilité…