Les mauvaises langues prétendent parfois que les itinéraires VTT balisés par Valrando, s’ils ne répondent pas forcément aux attentes des « bikers » d’aujourd’hui, sont en fait parfaits pour des vélos de «gravel», ces engins avec un guidon de route et aux pneumatiques plus volumineux que sur un vélo de cyclocross.

On peut être d’acccord ou pas avec la petite pique, force est de constater que le Valais regorge de routes forestières et d’alpage qui se prêtent bien à l’évasion modérée au-delà de la route goudronnée. C’est sur ce constat qu’est né le Verbier Gravel Challenge, dont la permière édition a eu lieu en 2018.

Un paysage somptueux pour une journée inoubliable. Photo www.verbiergravelchallenge.com

«Le vélo de gravel est le moyen idéal pour découvrir l’incroyable terrain cyclable disponible dans la région de Verbier-Val de Bagnes», s’enthousisame Anthony Walker, membre du comité d’organisation. «La polyvalence de ces vélos permet à chacun d’explorer la région, avec des cyclistes partageant les mêmes idées, en partageant une petite aventure avant la bière en fin de journée.»

Les deux parcours proposés (60 et 80 km pour respectivement 2000 et 3000 m de dénivelé positif) alternent routes goudronnés et passages non revêtus entre Bruson, le col des Planches, le col du Lein, La Tzoumaz et la Croix-de-Coeur avant la descente finale par Sarrreyer et Lourtier. Point de prise de tête non plus avec le chronomètre, puisqu’il n’y en aura pas pour cette journée à l’écart des routes trop fréquentées qui se veut empreinte de bonne humeur et de convivialité. «Nous voulons que le Verbier Gravel Challenge soit un défi cycliste amusant, tout en respectant la nature et les montagnes», résument les organisateurs.

Cerise sur le gâteau, l’inscription est gratuite. On se voit dimanche?