Que ce soit clair pour tout le monde:

Ordonnance sur les règles de la circulation routière du 13 novembre 1962 (état le 1er janvier 2014)

Art. 40 Pistes et bandes cyclables

Alinéa 3: Les conducteurs d’autres véhicules peuvent rouler sur les bandes cyclables délimitées par une ligne discontinue, pour autant que la circulation des cycles n’en soit pas entravée.

Alinea 4: S’ils doivent traverser une piste ou une bande cyclable ailleurs qu’aux intersections, par exemple pour accéder à une propriété, les conducteurs d’autres véhicules doivent céder la priorité aux cyclistes.

Donc non, cher Monsieur dans votre grosse caisse tout noire, il ne suffit pas de dire “j’ai mis le clignotant” juste après m’avoir dépassé pour aller vous garer en me coupant la route à la rue de l’Industrie ce 17 novembre 2015. Exactement ici:

Ni de me dire “tu es derrière, tu dois faire attention”, comme m’a répondu un autre conducteur voilà quelques mois.

Personnellement, quand on me coupe la route, j’estime que ma circulation est entravée, non?

Ceci dit cet endroit est aménagé vraiment n’importe comment, avec une bande cyclable (de la peinture, donc) dans le virage, systématiquement coupée par les véhicules à moteur (il n’y a qu’à voir ce qu’il reste de peinture). Et avec un trottoir au niveau de la route, sur lequel personne n’hésite à grimper pour devancer par la droite une auto immobilisée dans l’attente de pouvoir bifurquer à gauche sur la route des Ronquoz. Des aménagements qui incitent à tout faire faux.

Image Google street view

Image Google street view

Ville de Sion, vous pouvez, vous devez mieux faire.