Pendulaires « sédunois », à vos vélos!

Il fut un temps où je travaillais au centre-ville de Sion. Je me garais alors suffisamment loin de mon lieu de travail pour bénéficier du stationnement gratuit, le prix à payer étant d’avoir un vélo dans le coffre pour rejoindre le bureau. Depuis hier 6 mai 2015, la ville de Sion vous épargne cette peine, grâce à deux aires de stationnement couvertes et fermées pour bicyclettes.

Les abris peuvent accueillir 17 vélos chacun.
Les abris peuvent accueillir 17 vélos chacun.

Ces deux aires de stationnement sur la place des Potences, à l’ouest de la ville, et à la place des Échutes à l’est, à proximité du stade de Tourbillon, ont été équipées d’une infrastructure pouvant abriter chacune 17 vélos. Les abris sont fermés à clef et ces zones sont également desservis par les Bus Sédunois à une fréquence de 20 minutes la plupart de la journée. Une signalisation spécifique sera mise en place depuis les entrées ouest et est de la ville pour guider les automobilistes depuis les sorties autoroutières.

Un des abris est situé à proximité du stade de Tourbillon.
Un des abris est situé à proximité du stade de Tourbillon.

Un fonctionnement simple

  • La demande d’accès se fait auprès du service de l’Urbanisme sur inscription et contre remise d’une caution de 30.- pour la clé des abris à vélos.
  • Stationnez votre véhicule sur les aires de stationnement prévues à cet effet.
  • Pour poursuivre votre trajet, utilisez le vélo que vous aurez pu déposer en toute sécurité dans l’abri à vélos fermé à clé ou prenez le bus à proximité immédiate du site.

abri-velo-sion_3

L’initiative ne peut évidement qu’être saluée, offrant une solution simple et pratique à l’utilisateur, tout en libérant le centre-ville d’une partie de son trafic autombile. A en croire le Nouvelliste du jour (article réservé aux abonnés – version gratuite moins complète ici), où l’on mélange toutefois allègrement les idées de bande (la peinture jaune qui ne sécurise rien du tout) et de piste cyclable (voie en site propre), d’autres mesures en faveur des cyclistes sont en projet à Sion. Un bon début, tant il est vrai qu’Amsterdam ou Copenhague ne se sont pas faites en un jour. Mais sans leur politique volontariste d’aménagements cyclables, elles ne seraient pas non plus là où elles sont aujourd’hui dans ce domaine.

Joakim Faiss

Auteur : Joakim Faiss

Père de famille - Cycliste - Journaliste - Rédacteur chez Vélo Romand et chef ici ;-). Vélos actuels: Thömus Sliker (route), Rocky Mountain Element 970 (VTT), Specialized Diverge Expert (gravel), Specialized Crux (cyclocross), BMC Alpenchallenge (urbain). Bière préférée: Velosophe,Triple Karmeliet Pratiques:VTT, route, cyclocross. Devise:Où est le problème?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *