Simon Pellaud le plus combatif en Utah

«Le cyclisme n’est pas une science exacte. Une fois présent dans l’échappée, il faut tout donner pour tenter de rallier l’arrivée en vainqueur», résume le Valaisan de Chemin Simon Pellaud. A défaut de lever les bras sur la ligne de la 3e étape du Tour de l’Utah, le jeune coureur suisse est monté sur le podium pour recevoir le maillot rouge du coureur le plus combatif de l’étape.

«On a traversé la moitié de la planète pour venir courir aux Etats-Unis, donc je ne compte pas passer toutes mes journées dans le peloton», poursuit-il. «Prendre les échappées est le seul moyen pour moi de me distinguer. Voilà pourquoi j’ai tenté ma chance de nouveau aujourd’hui. Quand le peloton est revenu, il était hors de question que je me relève. J’ai un tempérament ben trempé. Une fois que je suis devant, je veux aller le plus loin possible. C’est le vélo que j’aime et c’est comme ça que je me fais plaisir. Désormais, place à la récupération. Mais je n’exclus pas le fait de retourner à l’attaque d’ici la fin du Tour de l’Utah».

Simon Pellaud en compagnie de Lionel Marie. Photo IAM Cycling - Flick'r
Simon Pellaud en compagnie de Lionel Marie. Photo IAM Cycling – Flick’r

Pour le directeur sportif Lionel Marie, Simon Pellaud «est un coureur vaillant. Il a encore de belles années devant lui et une bonne marge de progression. C’est une personne toujours positive, toujours apte à aller de l’avant. Et en plus de ça il progresse d’année en année, donc il ne faut pas que ça s’arrête là». (communiqué)

L’ANECDOTE: «Un écureuil a traversé la route en sautillant et a bien failli nous mettre tous par terre en deuxième partie de course», raconte Simon Pellaud. «Il a été pris de panique en nous voyant arriver. Heureusement personne n’a chuté».

LE CHIFFRE: 2500. C’est l’altitude à laquelle est juché l’hôtel de IAM Cycling pour les deux prochaines nuits, à SnowBird. Depuis son arrivée aux USA, la formation helvète n’est pas descendue en-dessous des 1500m.

Davantage d’images sur la page Flick’r de IAM Cycling

Tour of Utah (lundi 1er août au dimanche 7 août)

Mercredi 3 août : Richfield – Payson 191,8km

Etape

  1. Lachlan Morton (Jelly Belly)  en 4h24’49’’
  2. Adrien Costa (Axeon)                    à 3’’
  3. Andrew Talansky (Cannondale) à 3’’
  4. Larry Warbasse à 5’57’’
  5. Simon Pellaud à 13’41’’
  6. Jonathan Fumeaux à 18’09’’
  7. Marcel Aregger à 22’’59
  8. David Tanner à 22’59’’

Classement général

  1. Lachlan Morton (Jelly Belly)  en 11h30’53’’
  2. Adrien Costa (Axeon) à 7’’
  3. Andrew Talansky (Cannondale) à 9’’
  4. Larry Warbasse à 6’07’’
  5. Simon Pellaud à 13’42’’
  6. Jonathan Fumeaux à 18’19’’
  7. David Tanner à 23’09’’
  8. Marcel Aregger à 23’54’’

Simon Pellaud : «Une journée incroyable sur le vélo»

Parti dès le kilomètre 3 de la 1e étape du Tour de l’Utah, le Valaisan Simon Pellaud, a résisté toute la journée avant de se faire reprendre à seulement 5,3km du but. «En ce jour de fête nationale suisse, ma volonté de prendre l’échappée était d’autant plus renforcée» explique-t-il. «Le parc de Zion, d’où nous sommes partis, est l’un des plus beaux endroits où j’ai posé mes roues. C’était une journée incroyable passée sur le vélo. Mon seul regret est d’avoir manqué de forces dans le final. J’ai essayé de partir dans l’ultime descente avec un autre coureur. On espérait vraiment pouvoir atteindre l’arrivée en solitaires. Malheureusement nos efforts ont été vains».

Pour le directeur sportif Lionel Marie, «en prenant part à cette échappée, Simon Pellaud se trouve récompensé de son travail et de son abnégation. La seule déception de la journée sera l’abandon de Heinrich Haussler. Il était notre leader pour les sprints. J’ai demandé aux coureurs de ne pas se mettre la pression. L’important étant de terminer le Tour de l’Utah dans les meilleures conditions pour aborder les prochains objectifs en Europe».

L’ANECDOTE: Afin d’éviter de courir sous des températures caniculaires, avoisinant parfois les 45 degrés, l’organisation du Tour de l’Utah a opté pour un départ – très – matinal. Conséquences: réveil à 4h45 du matin pour un départ de l’épreuve à 7h55. (communiqué)

Résultats

Tour of Utah (lundi 1er août – dimanche 7 août)
Lundi 1er août : Zion Canyon – Cedar City 135,18km

Etape

  1. Kris Dahl (Silber Pro Cycling) en 3h07’19’’
  2. Colin Joyce (Axeon) m.t
  3. Rick Zabel (BMC) m.t
  4. David Tanner m.t
  5. Larry Warbasse m.t
  6. Jonathan Fumeaux m.t
  7. Simon Pellaud m.t
  8. Marcel Aregger à 45’’
    Heinrich Haussler DNF

Classement général

  1. Kris Dahl (Silber Pro Cycling) en 3h07’19’’
  2. Colin Joyce (Axeon) m.t
  3. Rick Zabel (BMC) m.t
  4. Simon Pellaud à 7’’
  5. David Tanner à 10’’
  6. Larry Warbasse à 10’’
  7. Jonathan Fumeaux à 10’’
  8. Marcel Aregger à 55’’

Jonathan Fumeaux fier de ses nouvelles couleurs

Vainqueur des Championnats de Suisse 2016 sur route à Martigny, Jonathan Fumeaux endossera fièrement ses nouvelles couleurs de champion national sur le Tour de l’Utah du 1er au 7 Aout.

Photo Mathilde L'Azou - IAM Cycling
Jonathan Fumeaux arbore fièrement ses nouvelles couleurs sur ses routes d’entraînement dans la région de Conthey. Photo Mathilde L’Azou – IAM Cycling

La société suisse CUORE, partenaire technique de IAM Cycling depuis 2013, a créé un maillot «reflétant la personnalité de Jonathan Fumeaux, tout en respectant la ligne graphique de l’équipe et la tradition de sobriété du design helvétique», explique-t-on chez IAM Cycling.

Photo Mathilde L'Azou - IAM Cycling
Photo Mathilde L’Azou – IAM Cycling

«Il est magnifique», commente le Valaisan, «un maillot à prédominance blanche, une bande rouge, notre croix Fédérale. Simple et efficace. Dans le peloton, c’est un maillot qui interpelle et qui est facilement reconnaissable. Quand on porte cette tunique, on se souvient automatiquement de la façon dont on l’a gagnée. J’en suis fier. Devenir champion national était un rêve de gosse». (communiqué)

Photo Mathilde L'Azou - IAM Cycling
Photo Mathilde L’Azou – IAM Cycling

Davantage d’image sur la page Flick’r de IAM Cycling