C’est samedi et l’heure d’un petit tour d’horizon de quelques sujets qui m’ont interpellé ces derniers temps.

Le «toboggan» de Marcelin sera enfin sécurisé pour les cyclistes

Ce n’est pas en Valais, mais certaines inclinations mentales sont assez inquiétantes tout de même, des fois que cela ne se propage…

marcelin

Quand tu lis que «les oppositions émanant de riverains du village de Monnaz ont allongé la procédure durant toutes ces années, eux qui ont convaincu le Tribunal fédéral qu’une piste cyclable sous leurs fenêtres générerait trop de nuisances,» tu te demandes quand-même comment des gens qui habitent à côté d’une route peuvent davantage craindre les “nuisances” des cyclistes que celles des bagnoles.

La preuve que les gaz d’échappement nuisent gravement au cerveau?

Source: https://www.24heures.ch/vaud-regions/la-cote/toboggan-marcelin-enfin-securise-cyclistes/story/16104601

Bon, si j’ai bien compris un article plus ancien, ce sont des habitants qui ne voulaient pas qu’une piste cyclable mène à leur village. Où l’on apprend aussi que la limite de vitesse pourrait être abaissée de 80 à 60 km/h, mais que ce n’est pas sûr. Vu qu’il n’y aura pas de piste cyclable à la descente en raison notamment d’une faible différence de vitesse entre autos et vélos, ce serait effectivement plus sûr à 60…

As cyclists, this is what we’re up against

A la fin, la question est assez simple: les cyclistes méritent-ils d’être les victimes collatérales d’une économie et d’une société centrée sur l’automobile? Et ce ne sont pas les véhicules électriques qui vont changer la donne. Une opinion très intéressante, en anglais, chez CyclingTips.

Like it or not, cyclists are engaged in a civil-rights battle — about whether we deserve a truly safe place on the road, whether people who kill us with cars should face the same legal consequences as people who kill with other weapons, whether hundreds of human lives represent acceptable collateral damage in a properly lubricated car-focused economy.

C’est bien connu, si tu veux tuer quelqu’un, prends une voiture. Ça passe toujours mieux. Et c’est grave.

Source: https://cyclingtips.com/2017/09/commentary-as-cyclists-this-is-what-were-up-against/

Il appelle à rouler «sur les pistes cyclables d’Anne Hidalgo» pour «exprimer un mécontentement»

Il y en a un qui risque bien de tuer quelqu’un, vu qu’il a carrément décidé d’aller rouler sur la piste cyclable. Pourquoi? Parce que “quand on part du 15e arrondissement pour aller à Bastille, on met 1h30. Alors qu’avant on mettait 20 minutes.” À cause des vélos donc.

Cyclistes parisiens, vous ne pourrez pas dire qu’il ne vous a pas prévenu. Et, perso, je me méfierais d’un gars qui préfère passer 1h30 “bloqué” dans une voiture que de prendre un vélo pour faire 7 km à plat en 30 minutes (à une moyenne de 14 km/h, largement à la portée d’un nouveau cycliste).

null

Source: http://rmc.bfmtv.com/emission/il-appelle-a-rouler-sur-les-pistes-cyclables-d-anne-hidalgo-pour-exprimer-un-mecontentement–1256189.html

Why is cycling so popular in the Netherlands?

Heureusement qu’il veut tenter son coup à Paris et pas aux Pays-Bas, il risquerait d’être mal reçu, vu que ce pays a décidé il y bien longtemps que la bagnole n’était finalement pas la chose la plus importante au monde. Et surtout pas en ville.

null

Dutch urban planners started to diverge from the car-centric road-building policies being pursued throughout the urbanising West.

C’est donc simple: on constate l’échec de la politique du tout à la voiture, on décide, on agit et on (re)construit les villes pour ses habitants, et pas pour les bagnoles.

Source: http://www.bbc.com/news/magazine–23587916

Amt für Mobilität des Kantons Basel-Stadt – Velofreundliche Lichtsignalanlagen

Par exemple en aménageant les carrefours et les feux. Parce que:

«Von ihnen nutzten wiederum 6’000 Velofahrende die Möglichkeit des freien Rechtsabbiegens bei Rot.»

null

Donc, 6’000 cyclistes profitent de la possibilité (à l’essai) de tourner à droite au feu rouge. Accidents: 0. Mais sinon, ce sont tous des sauvages qui mettent leur vie et celle des autres en danger, hein?

Source: http://www.mobilitaet.bs.ch/velo/pilotversuch/velofreundliche-lsa.html

On Sidewalk Cycling and the Democratization of Our Streets

Surtout, qu’en général, si les cyclistes font n’importe quoi, c’est surtout parce qu’on fait n’importe quoi, voire rien du tout, pour eux.

«Badly-behaved cyclists are usually just cyclists with inadequate infrastructure. Or none at all.»

null

All in all, this resistance represents a clear misunderstanding of the bicycle as a mode of transportation; an archaic belief they are a nuisance rather than an asset, somehow worth less than an automobile.

Source: http://www.modacitylife.com/blog/sidewalk-cycling-democratization-streets

Yamaha to Launch Their Own eMTB Lineup

Sur la route, ce n’est pas simple, mais sur les sentiers il y a aussi des gens qui n’aiment pas les cyclistes. Un truc qui risque bien d’en énerver quelque uns et de ne pas améliorer l’image de marque des cyclistes. Des e-bikes avec des noms de vélo, passe encore pour certains. Mais des marques de moto… ce sera trop. Et ouste de nos chemins! Pour tous les e-bikes.

«Yamaha being a motorcycle company may fan the flames of opposition to eMTB access.»

Yamaha va-t-elle chasser les VAE des sentiers et bouffer les marques de vélo sans faire de bruit?

Source: https://m.pinkbike.com/news/yamaha-to-launch-their-own-emtb-lineup.html

Watch: Terrifying moment a mountain biker encounters…

Pourtant, quand tu croises un ours tranquillement assis sur ton chemin, tu aimerais bien avoir un e-biek pour t’enfuir plus vite…

Source: https://dirtmountainbike.com/videos/watch-terrifying-moment-mountain-biker-encounters-bear-sat-trail.html

Vtt : Le coup de gueule de Jean Mi : Les Bike Parks

Ce ne sont pas les ours qui courent nos stations, ni grand-monde d’ailleurs, faute d’y croire et d’y mettre les moyens.

«Si chaque station qui investit dans des canons à neige mettait ne serait-ce qu’un pourcent de cet investissement dans un aménagement réfléchi et raisonné d’une offre VTT, je peux vous dire qu’on aurait des Châtel partout en France.»

Pareil en Suisse: “Comment voulez vous attirer du monde sans y mettre, soit les moyens, soit les bonnes personnes? Toutes proportions gardées, si vous faites les mêmes efforts en ski que vous faites pour le vélo, votre station sera vide en moins de deux hivers!”

Source: http://www.26in.fr/news/45259-le-coup-de-gueule-de-jean-mi-ces-s.html

Yeti SB6 Team Replica and the Yeti SB5 Lunch Ride – MBR

Et pour finir, une article sur un nouveau VTT que Yeti a baptisé “lunch ride”, du nom de ces petites sorties à la mi-journée pour faire du sport plutôt que de gueuletonner.

«This is the rig that the Yeti guys ride when they knock off at 11:30am each day and go and ride in the Colorado mountains.»

yeti-sb5-turq.jpg

Mais, franchement, un vélo pour des petites sorties vite fait, mais sans la place pour mettre un bidon de boisson (oui, je sais, peut-être possible SOUS le tube diagonal, mais bon, autant s’arrêter à une fontaine), fallait oser.

Source: http://www.mbr.co.uk/news/bike_news/2018-yeti-bikes–365279

Bon week-end et à bientôt, ride safe!