Une voiture qui avertit les automobilistes de la présence d’un cycliste et qui peut même forcer le véhicule à freiner en cas d’urgence. Présenté ainsi, cela paraît merveilleux.

illustration POC

En collaboration avec le fabricant de casques POC, Volvo a présenté au salon international CES de Las Vegas (du 6 au 9 janvier 2015) une “technologie de sécurité novatrice qui connecte les automobilistes et les cyclistes”. Pour le constructeur c’est là “une avancée « révolutionnaire » pour l’industrie automobile.”

Les explications de Volvo: “Cette technologie consiste en une voiture connectée et un prototype de casque faisant fonction de « réflecteur numérique ». En combinant un capteur portable, une appli mobile et le cloud Volvo, cet ambitieux concept établira une communication bidirectionnelle pour transmettre des alertes de proximité aux conducteurs Volvo et aux cyclistes. Grâce à cette solution, les deux types d’usagers de la route pourront se localiser en temps réel et ainsi éviter les accidents. Aucun constructeur n’avait encore, jusqu’ici, posé de jalon pour aider à résoudre le problème en faisant appel à une technologie de Sécurité Connectée.”

Se posent tout de même quelques questions:
– Il faut une Volvo et un casque POC, les autres usagers continueront à se faire aplatir.
– Pourquoi équiper un casque, et pas les vélos directement? Si je circule sans casque, comme tous les cyclistes dans les pays où la pratique est répandue, comme les Pays-Bas ou le Danemark, je risque donc davantage de me faire écraser que si je porte un casque (POC).
– Pourquoi mettre autant d’efforts dans de la technologie alors que la construction de pistes cyclables séparées aboutit à de meilleurs résultats? Pour éviter de rétrécir les routes et rendre la circulation automobile moins “agréable” et risquer de vendre moins d’autos, hmm?
– Lorsque des centaines de cyclistes et automobilistes seront équipés et que cela clignotera et vibrera de toutes parts, l’effet risque d’être le même que celui des autos dont l’antivol se met à hurler sur un parking. Tout le monde s’en fichera. Mais Volvo aura peut-être vendu plein de bagnole et POC plein de casques.