Pour s’arrêter devant une vitrine, c’est plus simple à pied ou à vélo.

Pour qu’une ville soit vivante, que ses commerces prospèrent, ils doivent être accessibles facilement. Plusieurs études, comme celle-ci, confirment ce fait contre-intuitif : les piétons sont de meilleurs consommateurs que les automobilistes. Ils achètent un peu moins, mais reviennent beaucoup plus souvent. En voiture, à l’inverse, on saisit le moindre prétexte pour filer à l’hyper.

via Ces nouveaux maires qui réintroduisent la voiture en ville | L’interconnexion n’est plus assurée.