C’est toujours un peu la même chose avec Danny MacAskill. On se dit qu’il aura de la peine à trouver quelque chose de nouveau pour sa prochaine vidéo. Et puis il trouve, parce qu’on n’a jamais fini d’explorer le monde avec un vélo. Et surtout parce qu’il explore à vélo des endroits que nous aurions parfois du mal à explorer à pied.

Comme sur ces dalles vertigineuses de son Île de Skye. Au début on se dit que ça va, qu’il nous a habitués à des trucs plus impressionnants. Puis on commence à avoir peur pour lui, même en sachant que cela se termine, forcément, bien.

Et comme toujours aussi, la vidéo est déjà publiée un peu partout. Je la remets ici surtout pour la retrouver plus facilement 😉