La Copenhagen Wheel: le vélo 2.0?

Là, ça devient franchement intéressant. Les vélos à assistance électrique, c’est bien, mais c’est souvent moche. Et, surtout, il faut changer de vélo. Ça, c’était avant ce 15 décembre et la présentation de cette «roue de Copenhague», la Copenhagen Wheel. Cette roue, bien visible, emmagasine votre énergie cinétique du freinage (comme sur une formule 1) pour charger une batterie. Tout est dans le moyeu et le concept est plutôt séduisant. 

Outre la batterie, le moyeu abrite toute une série de capteurs, même pour la pollution. Le tout peut être consulté via un téléphone portable. Le moyeu spécial sert même d’antivol en passant en mode «freinage maximal». «Au pire, la batterie sera chargée lorsque vous récupérerez votre vélo», s’amusent  ses concepteurs. Le prix? Avec une production en série, il devrait être équivalent à celui d’un vélo électrique. Bienvenue dans le monde de la bicyclette 2.0…

Allez, une petite vidéo pour mieux comprendre.
Joakim Faiss

Auteur : Joakim Faiss

Père de famille - Cycliste - Journaliste - Rédacteur chez Vélo Romand et chef ici ;-). Vélos actuels: Thömus Sliker (route), Rocky Mountain Element 970 (VTT), Specialized Diverge Expert (gravel), Specialized Crux (cyclocross), BMC Alpenchallenge (urbain). Bière préférée: Velosophe,Triple Karmeliet Pratiques:VTT, route, cyclocross. Devise:Où est le problème?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *