Auteur : Gauche Gauche

Ode à Billy B

CULTURE & OPINION Ode à Billy B Par Gauche-Gauche 24 novembre 2016 Comme mentionné dans la dernière chronique, j’ai un copain, un «néophyte» du vélo. Plusieurs fois j’ai roulé avec lui. Et oui, c’est vrai, au début, il avait un vélo équipé d’un triple plateau! Et c’est lui qui m’a donné une fessée quand j’étais convaincu que le petit plateau de 39 était la seule manière possible d’avancer réellement en côte. Je ne dirai pas son nom, mais, on peut l’appeler Billy B (BB). Il est un coureur à pied exceptionnel, voire “world class”! En fait, il est un athlète exceptionnel. Il ne se prend pas la tête, il fait du ski de fond, de la peau de phoque, il marche en montagne avec les bâtons. Il s’en fout: tout ce qu’il fait, il le fait à fond. À l’époque, il se foutait complètement du matériel. Plus lourd étaient le vélo et les skis de rando ou les bâtons, le mieux pour son entraînement. On ne fait pas de vélo ou de ski de fond ou de la peau de phoque ou de la marche en montagne avec BB; on démarre avec BB! Comme un ami commun me disait: «Nous, comme simples mortels, nous pouvons seulement le regarder s’en aller». Si tu es dans la forme de ta vie, et que tu restes un bout avec BB, tu en chies. Tu es...

Read More

Celui qui vit par le 39 meurt par le 39

CULTURE & OPINION Celui qui vit par le 39 meurt par le 39 Par Gauche-Gauche 02 novembre 2016 Suite à la référence que j’y ai faite dans la chronique précédente, tourner vite les jambes, dans le vide, n’est pas facile. À un moment donné, sans la bonne technique, on rebondit sur la selle. Lance Armstrong a donné aux cyclistes, toutes catégories confondues, l’envie d’adopter un style utilisant une cadence de pédalage élevée. C’est clair, les images d’Armstrong, en train de poser une mine à ses adversaires étaient impressionnante. Le regard… et puis BOUM! Les autres avaient l’air d’être scotchés au goudron. Après Armstrong, la tendance continue. Chris Froome fait mieux, sa cadence est même plus élevée que celle d’Armstrong. Froome, quand il attaque, ressemble à un gamin avec un vélo BMX en train de rattraper «the ice cream truck», le camion de glaces. Peu orthodoxe sur le vélo, Froome ressemble à une mante religieuse qui pédale: les coudes à l’extérieur, la tête qui balance gauche-droite-en bas, continuellement. Mais, malgré son manque d’élégance et sa cadence de 300 tours-minute, Froome avance. Et, s’il se retrouve sans vélo, il court. Avec la même bizarrerie d’ailleurs! C’est incroyable! Comment fait-il? Les choses ont changé. Je ne sais pas quand, ni comment, mais le mot est passé: quelqu’un «let the cat out of the bag», comme on dit dans mon pays. Peu importe, tous les...

Read More

Le pogo, c’est No-No

CULTURE & OPINION Le pogo, c’est No-No Par Gauche-Gauche 14 Octobre 2016 La chronique invité de Gauche-Gauche Je descends dans le garage pour voir mon vélo (mes vélos). Comme ils sont beaux ! C’est fou comme le vélo n’arrête pas de faire d’immenses pas technologiques. La plupart d’entre eux, comme le jeu direction ahead-set et le changement de vitesse indexé, étaient inspirés par le Mountain Bike, ou, comme on dit de ce côté de l’étang, le VTT. Mais, ce que j’ai trouvé de plus nul dans toutes ces innovations en vélo de route vient également du VTT: le triple plateau! Inefficacité totale! Trois plateaux; le plus petit a la taille d’une montre! Celui du milieu est plus grand que ce que la plupart des pros utilisent! Et le «grand» ou, comme on dit dans mon pays, «the big dog», est plutôt un chihuahua. Bref, la connerie même. Spécialement pour un vélo de route! Mais, je ne suis pas le seul à penser ça. Gentiment, le triple plateau a été remplacé par le compact à deux plateaux. Le petit plateau avec 32 ou 34 dents et le «big dog» 50. En plus, pour être plus «triplesque», les fabricants (Shimano, Campagnolo, Sram) ont mis des pignons jusqu’à 32 dents sur les cassettes. Cette combinaison a fait la joie des cyclistes; pros, cyclosportifs et cyclotouristes inclus. Il est plus facile de grimper un col...

Read More

Ne jamais regarder en arrière

CULTURE & OPINION Ne jamais regarder en arrière Par Gauche-Gauche 01 Octobre 2016 A la recherche d’un semblant de forme sur le vélo de route depuis presque une semaine, aujourd’hui basta, c’est le jour d’une sortie en vélo tranquille. Ce n’était pas la première fois cette semaine que ça aurait dû arriver. Mais on connaît tous le scenario suivant : Ok, finalement une journée mollo. Pas d’intervalle, pas de tempo, pas de répétition en côte. Tranquille, tourner les jambes, bronzer, tranquille. Et, on commence tranquille mais on retrouve les bonnes sensations, du coup, on pense: «whoa, ça va bien, on y va!» Et, on y va… On va de plus en plus vite et pour finir on a  le couteau sous la gorge jusqu’à la maison ! Donc, on commence tranquille mais on finit à bloc ! Mais non,  aujourd’hui, on va TRANQUILLE! Enfin! Je descends en plaine pour remonter chez moi. Ça va être sympa, relax. Une fois en bas, je commence la montée, petit rapport; pas gauche–gauche, mais à quelques pignons près. Au loin, je vois un autre cycliste. «Non, non, non» me dit ma petite voix (c’est une femme), «n’accélère pas, journée  calme. Non, non, non!». J’obéis (ma petite voix a toujours raison) et je garde mon rythme d’une balade de santé. Mais, mon rythme est quand-même plus rapide que le type devant et très gentiment, je m’approche...

Read More