Auteur : Gauche Gauche

Le pogo, c’est No-No

CULTURE & OPINION Le pogo, c’est No-No Par Gauche-Gauche 14 Octobre 2016 La chronique invité de Gauche-Gauche Je descends dans le garage pour voir mon vélo (mes vélos). Comme ils sont beaux ! C’est fou comme le vélo n’arrête pas de faire d’immenses pas technologiques. La plupart d’entre eux, comme le jeu direction ahead-set et le changement de vitesse indexé, étaient inspirés par le Mountain Bike, ou, comme on dit de ce côté de l’étang, le VTT. Mais, ce que j’ai trouvé de plus nul dans toutes ces innovations en vélo de route vient également du VTT: le triple plateau! Inefficacité totale! Trois plateaux; le plus petit a la taille d’une montre! Celui du milieu est plus grand que ce que la plupart des pros utilisent! Et le «grand» ou, comme on dit dans mon pays, «the big dog», est plutôt un chihuahua. Bref, la connerie même. Spécialement pour un vélo de route! Mais, je ne suis pas le seul à penser ça. Gentiment, le triple plateau a été remplacé par le compact à deux plateaux. Le petit plateau avec 32 ou 34 dents et le «big dog» 50. En plus, pour être plus «triplesque», les fabricants (Shimano, Campagnolo, Sram) ont mis des pignons jusqu’à 32 dents sur les cassettes. Cette combinaison a fait la joie des cyclistes; pros, cyclosportifs et cyclotouristes inclus. Il est plus facile de grimper un col...

Read More

Ne jamais regarder en arrière

CULTURE & OPINION Ne jamais regarder en arrière Par Gauche-Gauche 01 Octobre 2016 A la recherche d’un semblant de forme sur le vélo de route depuis presque une semaine, aujourd’hui basta, c’est le jour d’une sortie en vélo tranquille. Ce n’était pas la première fois cette semaine que ça aurait dû arriver. Mais on connaît tous le scenario suivant : Ok, finalement une journée mollo. Pas d’intervalle, pas de tempo, pas de répétition en côte. Tranquille, tourner les jambes, bronzer, tranquille. Et, on commence tranquille mais on retrouve les bonnes sensations, du coup, on pense: «whoa, ça va bien, on y va!» Et, on y va… On va de plus en plus vite et pour finir on a  le couteau sous la gorge jusqu’à la maison ! Donc, on commence tranquille mais on finit à bloc ! Mais non,  aujourd’hui, on va TRANQUILLE! Enfin! Je descends en plaine pour remonter chez moi. Ça va être sympa, relax. Une fois en bas, je commence la montée, petit rapport; pas gauche–gauche, mais à quelques pignons près. Au loin, je vois un autre cycliste. «Non, non, non» me dit ma petite voix (c’est une femme), «n’accélère pas, journée  calme. Non, non, non!». J’obéis (ma petite voix a toujours raison) et je garde mon rythme d’une balade de santé. Mais, mon rythme est quand-même plus rapide que le type devant et très gentiment, je m’approche...

Read More