Je n’ai jamais connu de gros problème lorsque j’ai voyagé en avion avec un vélo, mais je ne l’ai pas fait souvent. Quelques fois pour aller en Suède, notamment pour la cyclosportive « Vätternrundan », mais c’est à peu près tout. Quand c’est possible, comme aux Canaries, je préfère encore louer un vélo sur place, souvent de très bonne qualité et pas beaucoup plus cher que le supplément pour l’avion. Et quand on voit comment votre bécane peut être traitée dans les aéroports, je me dis que la location à destination est une bonne solution…