Jonathan Fumeaux « le plus heureux des hommes »

Dimanche, entre Martigny, Charrat et Fully, le Valaisan Jonathan Fumeaux s’est payé le luxe de remporter en solitaire le titre de champion suisse sur route 2016 après avoir mené à bien une échappée de quelque 30 km. C’est un troisième bouquet chez les professionnels pour le citoyen de Conthey qui a pris une saveur toute particulière au moment où IAM Cycling va se retirer du peloton.

iam-fumeaux-martigny-2016
Jonathan Fumeaux dans la montée de Charrat. A l’arrivée, il sera seul. Photo IAM Cycling/Mérot

«J’ai encore de la peine à réaliser même avec le maillot sur moi» s’est exclamé Jonathan Fumeaux à sa descente d’un podium et entouré par tous ses amis et nombreux supporters. A tête presque reposée il revient sur une journée comme il n’en vivra pas deux dans sa carrière. «Je dois dire un grand merci à l’équipe car nous avons vraiment rendu la copie parfaite. Nous étions toujours en surnombre dans toutes les échappées. Et quand Reto Hollenstein a vu le groupe des favoris revenir sur lui, je suis parti en contre. J’ai effectué un second chrono en solitaire après celui de mercredi car il restait 30 km. Je ne me suis pas posé de questions et j’ai vraiment tout donné. Gagner devant son public et à 25 km de son domicile, c’est un rêve que de nombreux grands champions ne sont jamais parvenus à réaliser. C’est dire si je suis le plus heureux des hommes.»

27639672160_6063ef7511_o
Les coureurs de IAM Cycling ont pesé de tout leur poids sur ces championnats de Suisse, comme ici le régional de l’étape Simon Pellaud. Photo IAM Cycling/Mérot

Mathias Frank et Martin Elmiger ont mis le feu aux poudres lors de cette course. Partis à tour de rôle en échappée solitaire, les deux hommes se sont vus reprendre par le peloton assez rapidement. Pirmin Lang a, lui aussi, passé plus de temps en tête avec Patrick Müller (BMC Development) avant de rentrer dans le rang lui aussi. Un scénario qui s’est répété pour Reto Hollenstein.

La décision pour le moins étonnante prise durant la course par le jury des commissaires d’enlever un tour du circuit de 19,5 km n’a ainsi pas empêché IAM Cycling de fêter un superbe doublé grâce à Jonathan Fumeaux et Pirmin Lang dans le jardin de Michel Thétaz, fondateur de IAM Cycling. Le podium a d’ailleurs fière allure avec Steve Morabito, encore un Valaisan, sur la troisième marche.

Le VC Excelsior de Martigny est parvenu à relever avec succès la mise sur pied de toutes les joutes nationales 2016. La fermeture de la Place Centrale de Martigny a permis aux fans et familles des coureurs de vivre pleinement ces championnats suisses. De quoi voir encore plus grand?

(communiqué/jf)

Joakim Faiss

Auteur : Joakim Faiss

Père de famille - Cycliste - Journaliste - Rédacteur en chef du Magazine Vélo Romand. Vélos actuels: Thömus Sliker (route), Rocky Mountain Element 970 (VTT), Specialized Diverge Expert (gravel), Specialized Crux (cyclocross), BMC Alpenchallenge (urbain). Bière préférée: Velosophe,Triple Karmeliet Pratiques: Vélo de route, cyclocross, VTT cross country, VTT marathon, VTT all-mountain. Où est le problème?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *