Prenez un sport bien traditionnel, sans être archaïque, et en général réservé à des spécialistes comme le cyclocross. Faites mijoter le concept dans le cerveau d’un ancien coureur jamais en manque d’imagination, Yves Corminboeuf, avec une bonne rasade de boisson fournie par le sponsor principal jamais en reste pour faire “déjanter” des disciplines que l’on pensait immuables et vous obtiendrez le Red Bull Velodux d’Estavayer-le-Lac.

Magnifique décor et météo de rêve pour ce premier Velodux.

Magnifique décor et météo de rêve pour ce premier Velodux.

La première édition s’est déroulée le 8 novembre sur les rives du lac de Neuchâtel, dans la charmante bourgade médiévale. Départ style “24 Heures du Mans”, escaliers à la montée, escaliers à la descente, boue, pavés, virages relevés et autres sauts, il n’en fallait pas davantage pour pimenter une discipline un peu ronronnante. La course se déroulait par relais de deux équipiers, autre nouveauté et peut-être un bémol pour certains participants, notamment ceux de la catégorie Open. “On a fait pas mal de chemin pour un temps de course de moins de 25 minutes chacun”, déplorait ainsi un participant à l’arrivée.

Julien Absalon sur le virage relevé dans les rues d'Estavayer.

Julien Absalon sur le virage relevé dans les rues d’Estavayer.

Le caractère original a permis de mélanger des coureurs peu habitués à se rencontrer durant la saison. Des routiers comme Philippe Gilbert, Danilo Wyss, Gregory Rast ou Michaël Schär se sont ainsi frottés aux purs spécialistes du cyclocross, comme les vainqueurs Lars Forster ou Michi Wildhaber, sans oublier les vététistes comme Julien Absalon, Ralph Näf ou le fantasque Marco Aurelio Fontana, jamais en retard lorsqu’il s’agit de faire le show.

Marco Aurelio Fontana, en short, comme à son habitude...

Marco Aurelio Fontana, en short, comme à son habitude…

Julien Absalon s’est ainsi dit “très content d’avoir participé à un tel événement, dans un cadre magnifique, avec le lac. La partie dans le château était ma préférée et ce mélange des disciplines était vraiment très sympa.”

Dans les ruelles d'Estavayer-le-Lac, des montées courtes mais éprouvantes...

Dans les ruelles d’Estavayer-le-Lac, des montées courtes mais éprouvantes…

Avec quelque 75 équipes classées, soit 150 coureurs, cette épreuve a également remporté un joli succès parmi les sportifs. Nul doute qu’ils seront toujours là lors d’une seconde édition, tout comme ceux qui étaient encore hésitants pour cette première…

La descente des escaliers. Un vélo de cross, ça secoue énormément...

La descente des escaliers. Un vélo de cross, ça secoue énormément…

Résultats complets: http://www.mso-chrono.ch/results/413-redbull-velodux/3235/categorie

Petite galerie d’images sur Flick’r: https://www.flickr.com/photos/jokef/sets/72157649196463885/

Le podium "Elite" au pied du château.

Le podium « Elite » au pied du château.

La vidéo officielle de l’événement par ici

Ah oui, dans la vidéo, un spectateur enthousiaste, le petit dernier de la famille 😉 Capture d’écran 2014-11-09 à 11.23.45